Comment bien choisir son micro pour PC ?Micro PC

Comment bien choisir son micro pour PC ?

Que ce soit pour passer des appels, discuter en jouant aux jeux vidéo ou faire des vidéos YouTube : il faut avoir toujours avoir un bon micro.

Avoir un bon micro est indispensable pour discuter ou s’enregistrer via son PC. Cependant pour le choisir il convient de faire attention à bon nombre de critères qui dépendent de l’usage que vous allez en faire. Est-ce que vous allez enregistrer que votre voix ? Est-ce que vous serez en extérieur, en intérieur ? Voulez-vous un son naturel ou optimisé (amélioré numériquement) ? Combien êtes-vous prêt à mettre dans votre micro ? Toutes ces questions et d’autres encore sont à se poser lorsqu’on veut faire l’acquisition d’un tel produit. Les Very Goods vont vous expliquer comment bien choisir son micro et vous présenter une sélection de produits parmi lesquels vous trouverez celui qui vous correspond le plus.

Le meilleur de notre sélection

Notre coup de coeur

Notre coup de cœur

Blue Yeti Nano

119.99€

Voir l’avis de la rédac

  • très facile à utiliser (plug’n’play)
  • excellent rapport qualité/prix
  • première configuration des réglages un peu technique
VOIR SUR AMAZON

Le choix rapport qualité prix

Le Rode NT-USB, le micro de studio polyvalent

Rode NT-USB

127.00€

Voir l’avis de la rédac

  • une qualité sonore professionnelle
  • le pied de bureau
  • pas de bouton pour le gain
VOIR SUR AMAZON

Le choix haut de gamme

Le Yeti Pro de Blue, le micro par et pour des professionnels

Blue Yeti Pro

295.80€

Voir l’avis de la rédac

  • quadruple directionnalité
  • possibilité de se brancher aussi bien en USB qu’en XLR
  • les logiciels incluent consomment pas mal de ram
VOIR SUR AMAZON

Notre coup de cœur

Notre coup de cœur

Blue Yeti Nano

amazon

119.99€

  • : très facile à utiliser (plug’n’play)
  • : excellent rapport qualité/prix
  • : première configuration des réglages un peu technique
copyright VOIR SUR AMAZON
Le coup de coeur à la rédaction Les Very Goods s’est porté sur le Yeti Nano de la marque Blue. Alors certes il représente un petit investissement d’une centaine d’euros, mais en contrepartie vous obtenez un microphone d’excellente qualité. Mesurant 10,9 x 9,6 x 21,1 cm et pesant 630 grammes, il se pose devant vous sur son pied circulaire lui conférant un bon équilibre. Il se branche en USB sur votre ordinateur et s’allume via un bouton en façade qui sert également à régler le volume. Une application gratuite à télécharger sur votre ordinateur permet de le mettre à jour et de régler plein de paramètres audio afin d’améliorer le rendu. À la fois cardioïde et omnidirectionnel (il suffit d’un clic pour passer d’un mode à l’autre), il est parfait pour l’enregistrement des voix et le streaming.

comment choisir ?

Quel type de micro choisir ?

Pour commencer, sachez qu’il existe quatre grands types de microphones :
  • le micro dynamique, pour capter les sons proches. On l’utilise beaucoup pour le chant et la scène.
  • le micro à condensateur qui se caractérise par son besoin d’alimentation. Il est utilisé en studio pour capter les voix et autres instruments acoustiques.
  • le micro à électret se reconnaît à sa petite taille. Il est pourtant puissant puisqu’il est beaucoup utilisé en audiovisuel.
  • le micro à ruban lui, est bi-directionnel et capte très bien les sons rapprochés, on l’utilise surtout pour les interviews

Voici les quatres grandes familles de micro, à vous de voir quel modèle correspond le mieux à ce que vous désirez en faire. Voyons maintenant à un aspect plus technique sur les microphones.

Sensibilité et souffle

La sensibilité d’un micro est très importante car elle détermine la qualité du son que vous allez obtenir. La sensibilité du micro s’exprime en décibels (db) et plus sa valeur est élevée plus l’appareil est sensible aux sons. Par exemple, si vous voulez enregistrer des instruments de musique assez puissants, comme la batterie, vous n’aurez pas besoin d’une sensibilité excessive. Au contraire, si vous n’enregistrez que votre voix, vous pouvez opter pour un microphone avec une sensibilité accrue.

Le souffle est aussi important dans le choix d’un micro. Le souffle correspond au bruit qu’émet le micro lorsqu’il n’y a aucune activité. Ces bruits parasites peuvent gâcher votre enregistrement surtout si vous laissez des blancs volontairement et qu’ils sont couverts par le souffle du micro. Donc si vous le pouvez, dirigez-vous vers un micro ayant le moins de souffle possible.

Directivité et courbe de réponse

D’autres points à aborder pour bien choisir son micro : la directivité et la courbe de réponse. Comme son nom l’indique, la directivité est la sensibilité qu’aura un micro à enregistrer dans telle ou telle direction. Un micro cardioïde (unidirectionnel) captera très bien les sons devant lui, tandis qu’un micro omnidirectionnel captera les sons tout autour. En fonction de vos besoins vous devrez faire le bon choix, par exemple si vous comptez parler ou vous lancer dans des vidéos face caméra, pas besoin que le micro enregistre ce qui se passe derrière lui : votre voix suffira.

Plus technique mais tout aussi important : la courbe de réponse. Le nom est un peu plus cryptique mais il faut deviner derrière lui les fréquences sonores qu’il est capable d’enregistrer. Certains privilégieront les graves, d’autres les aigues, d’autres les deux à deux degrés toujours différents. Si votre usage est professionnel, ce sera un critère auquel il faudra faire attention. Pour les autres, vous pouvez vous permettre d’être un peu moins regardant.

Enfin, sachez que les prix des micros varient entre 20 et 1000€, voire plus. Nous ne saurons que vous recommander d’évaluer correctement vos besoins et vos envies en termes de matériel avant de passer à l’achat afin de trouver le produit le plus approprié. Il n’est pas nécessaire de se ruiner pour avoir un micro de bonne qualité, il faut juste savoir où regarder dans les caractéristiques de celui-ci.
Un bon micro n’est pas seulement confortable pour vous, il l’est aussi pour celui ou ceux qui vous écoutent
lire la suite

Notre sélection Very Goods

1. Le Klim Talk, le microphone pour commencer petit

Le Klim Talk, le microphone pour commencer petit

Klim Talk

amazon

29.90€ 49.90€

  • : une bonne qualité sonore
  • : le flexible souple et solide
  • : les finitions un peu cheap
copyright VOIR SUR AMAZON
Le Talk de Klim est un petit micro idéal pour qui veut du matériel d’appoint pour faire les choses les plus simples comme discuter via Skype, Discord, TeamSpeak ou autre. Très simple, ce micro est fixé au bout d’une tige en métal flexible ce qui vous permet de le placer comme vous voulez sur votre bureau. Le flexible est relié à un pied large qui lui assure une bonne stabilité et sur lequel vous avez un bouton afin de l’éteindre/l’allumer. Le micro est équipé d’un filtre audio qui se concentre uniquement sur votre voix, ce qui favorise son utilisation pour la bureautique ou la discussion en ligne. Il est aussi très prisé par les personnes utilisant la fonction de dictée sur les logiciels de traitement de texte. En effet, comme il capte bien la voix, il reconnait facilement les mots et peut alors les retranscrire rapidement sur la page. Un produit certes d’entrée de gamme, mais au rapport qualité/prix imbattable.

2. Le Neewer NW-700, le micro et son bras

Le Neewer NW-700, le micro et son bras

Neewer NW-700

amazon

29.99€

  • : tous les accessoires fournis avec
  • : le bras articulé
  • : il faut bien visser le bras sinon le tout bouge quand on bouge le micro
copyright VOIR SUR AMAZON
Le Neewer NW-700 se distingue de ses congénères car il ne se pose pas sur le bureau mais se fixe à celui-ci grâce à un bras. Cela nécessite d’avoir un peu de place sur son espace de travail mais le confort à l’utilisation s’en ressent grandement. En effet il est possible de le bouger dans tous les sens pour le mettre là où on le souhaite devant soi : plus haut si on est debout, plus bas si on est assis, devant, derrière, etc. C’est un modèle très prisé par les aspirants vidéastes car il permet de se mouvoir dans l’espace et d’emmener le micro avec soi. Le Neewer NW-700 est un micro à condensateur, il doit donc être alimenté en électricité, et il est cardioïde, ce qui signifie qu’il est fait pour capter les sons à l’avant. Il est livré avec tout un tas d’accessoires utiles comme une mousse anti-vent, une carte son USB, un filtre anti-pop et une monture anti-choc. Il se monte très facilement et s’utilise immédiatement après son installation. Pour à peine 33€, il s’agit d’un excellent investissement pour qui veut se lancer dans l’aventure YouTube, par exemple.

3. L'Auna MIC-900B, le micro fait pour le chant

L'Auna MIC-900B, le micro fait pour le chant

Auna MIC-900B

amazon

76.05€

  • : sensibilité de 32 décibels
  • : se branche facilement
  • : livré sans bras
copyright VOIR SUR AMAZON
L'Auna MIC-900B est un microphone à condensateur cardioïde qui se branche en USB sur un PC ou une table de mixage. Nous parlons de table de mixage car ce micro, même s’il peut être utilisé pour tout, a été spécifiquement conçu pour les sessions de chant. D’ailleurs, il est entouré d’une toile de nylon qui diminue les résonances et les bruits parasites lors de l’enregistrement. À sa base vous retrouvez une étoile dans lequel le micro est posé, ce qui lui permet d’être bien stabilisé et de ne pas taper. Sans cette étoile, au moindre geste un peu brusque qui ferait bouger le micro,on en entendrait le bruit à l’enregistrement et il faudrait tout recommencer. Ce micro est parfait pour la captation vocale, il lui manque juste un bras pour être maintenu car en l’état ce n’est pas évident de l’utiliser.

4. Le Rode NT-USB, le micro de studio polyvalent

Le Rode NT-USB, le micro de studio polyvalent

Rode NT-USB

amazon

127.00€ 189.00€

  • : une qualité sonore professionnelle
  • : le pied de bureau
  • : pas de bouton pour le gain
copyright VOIR SUR AMAZON
Rode est un fabricant bien connu dans le monde de l’audiovisuel et nous ne pouvions pas faire une liste de micros sans parler d’eux. Pour cela, son meilleur représentant reste le NT-USB car il peut s’adapter à absolument tous les usages. Que ce soit le chant, le gaming, le podcast ou encore les appels, il est compatible avec tous les logiciels d’enregistrement et de montages audio, que ce soit sur PC ou sur Mac. Sa directivité est cardioïde, il capte donc les sons vers l’avant et rejette ceux vers l’arrière pour éviter tout bruit parasite lors de l’enregistrement. Il est fourni avec filtre anti-pop, un trépied pour table et un câble USB de 6 mètres, au cas où vous devez l’installer loin d’un PC ou d’une console de mixage. Il dispose d’une prise casque sur le côté ainsi que de deux boutons : un pour régler le volume du micro dans le casque et l’autre pour mixer le son du micro avec de la musique, très pratique quand on veut chanter par-dessus de la musique.

5. Le Yeti Pro de Blue, le micro par et pour des professionnels

Le Yeti Pro de Blue, le micro par et pour des professionnels

Blue Yeti Pro

amazon

295.80€

  • : quadruple directionnalité
  • : possibilité de se brancher aussi bien en USB qu’en XLR
  • : les logiciels incluent consomment pas mal de ram
copyright VOIR SUR AMAZON
Concluons notre tour d’horizon des micros avec un autre modèle de chez Blue : le Yeti Pro. Si son prix de 249€ peut paraître excessif, il n’en est rien quand on sait de quoi il est capable. Déjà, il a quatre directionnalités: cardioïde, stéréo, bidirectionnelle et omnidirectionnelle. Il peut donc s’adapter à tout type d’enregistrement et ce sans passer par des configurations compliquées : il s’agit de réglages à choisir dans l’application à installer sur son ordinateur. Il est possible de le brancher en USB sur un PC tout simple mais vous pouvez également bénéficier d’une qualité de professionnelle en utilisant le branchement qui peut le relier à une table de mixage ou des préamplis. Un bouton marche/arrêt est disponible sur le micro ainsi qu’une molette pour régler le gain du micro afin de se prévenir d’éventuels problèmes comme le larsen ou autres. Il s’agit là de matériel professionnel à un tarif plutôt raisonnable compte tenu de tout ce qu’il peut faire.
Bien choisir son micro c’est avant tout savoir ce que l’on va en faire. Est-ce que c’est pour discuter avec ses coéquipiers lors d’une session de gaming ? Pour passer des appels vocaux en ligne ? Pour se lancer sur YouTube, Twitch ou Mixer ? Quelle que soit votre activité, vous aurez besoin d’un micro, mais pas forcément le même. Prenez donc le temps d’étudier la question et référez-vous à notre guide pour vous aider à faire le bon choix. N’hésitez pas à mettre le prix pour obtenir un produit de qualité mais ne vous ruinez pas non plus si vous allez en faire un usage occasionnel.