Comment bien choisir son système de watercooling ?Watercooling aircooling

Comment bien choisir son système de watercooling ?

Le watercooling est une technologie qui permet de refroidir les composants de son ordinateur en faisant circuler un liquide, généralement de l’eau. Les Very Goods vous expliquent comment bien choisir votre système.

Le watercooling est une pratique en informatique réservée à une certaine catégorie d’utilisateurs. Si vous êtes un gamer doté d’une configuration PC assez avancée et que vous poussez malgré tout votre PC dans ses derniers retranchements, cela peut vous être utile. De même si vous êtes adepte de l’overclocking, qui consiste à dépasser les limites théoriques de vos composants, les faisant monter à des températures qui les feraient griller en quelques minutes, voire secondes. Avec le watercooling, vous allez faire circuler de l’eau entre vos composants afin de les refroidir. Cela demande du temps pour le montage, un certain investissement, et surtout une connaissance pointue de son système. Les Very Goods vous donnent les bases pour bien choisir votre watercooling et vous proposent quelques modèles afin d’orienter votre choix.

Le meilleur de notre sélection

Notre coup de coeur

Notre coup de cœur

Corsair Hydro 100i RGB Platinum

131.51€

Voir l’avis de la rédac

  • compatible avec toutes les installations
  • l’éclairage RGB rend bien
  • prévoir du câble management
VOIR SUR AMAZON

Le choix rapport qualité prix

Le refroidisseur de processeur RGB tout-en-un NZXT Kraken X62

NZXT Kraken X62

133.21€

Voir l’avis de la rédac

  • très bon rapport qualité/prix
  • le fait de tout contrôler depuis le PC
  • la documentation n’est pas claire sur certains points
VOIR SUR AMAZON

Le choix haut de gamme

Le kit de watercooling en pièces détachés Pacific RL240 de Thermaltake, pour les bricoleurs

Thermaltake Pacific RL240

329.99€

Voir l’avis de la rédac

  • produits de qualité
  • installation personnalisable
  • cher
VOIR SUR AMAZON

Notre coup de cœur

Notre coup de cœur

Corsair Hydro 100i RGB Platinum

amazon

131.51€

  • : compatible avec toutes les installations
  • : l’éclairage RGB rend bien
  • : prévoir du câble management
copyright VOIR SUR AMAZON
Pas évident de choisir un produit coup de coeur parmi tous ceux proposés en ligne, mais finalement Les Very Goods ont opté pour le très populaire Corsair Hydro 100i RGB Platinum. Il s’agit d’un kit prêt à l’emploi, composé d’un radiateur en aluminium de 240 mm, d’un ventilateur pouvant faire 2400 tours/minute et de deux ventilateurs à lévitation magnétique de 120 mm de diamètre. Il s’agit d’un modèle dédié au CPU, au processeur. Il est livré avec un système de fixation modulaire qui s’adapte à pratiquement toutes les configurations, que vous ayez un processeur Intel ou AMD. Les différents ventilateurs et le radiateur sont silencieux, avec un niveau sonore maximal de 37 décibels. En plus de ça, il est équipé d’un éclairage RGB que vous pouvez contrôler grâce au logiciel CORSAIR iCUE afin de donner du style à votre boîtier.

comment choisir ?

Qu’est-ce que le watercooling ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet sur les critères à prendre en compte en achetant son kit de watercooling, faisons une aparté sur ce que c’est. Le watercooling est donc une technologie que l’on installe par dessus ses composants (processeur, carte graphique, carte mère, etc). Elle est faite de tuyaux dans lesquels circule de l’eau, ou tout autre liquide de refroidissement, qui va servir à baisser la température des composants qu’elle traverse. Un kit de watercooling de base contient au moins ces quatre éléments :

  • un réservoir : c’est de là que part l’eau, et c’est là qu’elle revient une fois qu’elle a fait le tour des circuits. Il va également servir à éliminer les éventuelles bulles d’air qu’il pourrait y avoir.
  • la pompe : comme son nom le laisse suggérer, c’est elle qui va propulser l’eau à travers les différents circuits, vers les waterblocks
  • les waterblocks : ce sont les composants qui vont être en contact direct avec votre processeur et/ou votre carte graphique. C’est là que l’eau froide va faire son travail de refroidissement avant de reprendre son chemin vers le radiateur.
  • le radiateur : une fois passée par le waterblock, l’eau est chaude. Le radiateur va donc servir à la refroidir avant de la renvoyer soit vers un autre waterblock, soit de nouveau vers le réservoir.

En pièces détachées ou en kit complet ?

Lorsque vous allez vous penchez sur l’achat d’un système de watercooling, vous allez avoir le choix entre acheter chaque pièce séparément ou acheter tout d’un bloc. Pour savoir ce qu’il vous faut, cela dépendra entièrement de vous et de vos compétences de bricoleur. L’avantage de prendre chaque pièce indépendamment les unes des autres permet de customiser entièrement son installation, de mettre autant de pompes, de waterblocks, de réservoirs que vous voulez. Mais cela demande des compétences avancées en montage si vous ne voulez pas vous retrouver avec des problèmes de fuite ou autre. D’ailleurs, si vous optez pour les pièces détachées, nous vous conseillons de rester chez le même constructeur. Cela facilitera la compatibilité entre les pièces et évitera tout désagrément au moment du montage.

Si vous voulez quelque chose de plus simple, optez pour un kit pré-assemblé qu’il suffira de monter dans votre tour directement. Certes, cela demande quelques compétences de montage, mais moins que si vous achetiez tout en pièces détachées. L’inconvénient de faire ce choix est que vous serez limité par les offres constructeurs pour choisir votre kit de watercooling. Dans ce cas-là, vous devrez établir au préalable combien de waterblocks vous avez besoin, de pompes, etc. Vous pourrez alors choisir votre kit de watercooling en conséquence.

Le choix des composants

Cette section s’adresse particulièrement aux personnes faisant le choix d’acheter leurs composants à la pièce. Mais elle peut intéresser aussi les autres car nous allons parler un peu des configurations possibles et des matériaux utilisés, qui ont de l’importance, finalement, dans le choix d’un système de watercooling.

Les pompes, pour faire circuler l’eau

Pour commencer, nous allons parler des pompes. Si le système de base d’un watercooling n’en contient qu’une seule, nous vous conseillons d’opter tout de même pour un système à deux pompes. Cela vous permettra d’en mettre une en mode aspiration, l’autre en mode propulsion. Cela aura pour effet, notamment de réduire les nuisances sonores liés au fonctionnement des pompes. Le débit en sera également meilleur, mais vous devez être sûr d’avoir suffisamment de place dans votre boîtier pour les installer.

Les tuyaux et les réservoirs

Ensuite, parlons des tuyaux et du réservoir. Nous vous conseillons d’opter pour un réservoir d’un diamètre minimum de 12 mm. Si vous avez un boîtier qui peut en accueillir un plus gros, n’hésitez pas, mais sinon il s’agit ici d’une taille vraiment standard. Et si vous voulez que votre CPU et votre GPU soient alimentés de la même manière, optez pour un branchement en Y afin que l’eau soit répartie équitablement. Petit conseil également : n’utilisez que de l’eau déminéralisée dans votre système de watercooling. Sinon vous risquez de vite entartrer votre système.

Le waterblock, pour refroidir les CPU et GPU

Le waterblock, élément tout aussi important que les autres car c’est lui qui va être en contact avec votre CPU et votre GPU. Vous pouvez choisir un système de watercooling pour un seul de ces éléments, mais nous vous conseillons de le faire pour les deux, surtout dans les cas d’overclocking. Bref, le waterblock peut être disponible en plusieurs matériaux et pour notre part, nous vous recommandons de partir sur un modèle en cuivre. C’est un excellent conducteur de chaleur et cela évite en plus la rouille et la corrosion. Il faut que son épaisseur soit la plus fine possible, et surtout il faut que ses fixations soient compatibles avec votre matériel. 

Le radiateur, pour refroidir l’eau

Enfin, dernier élément : le radiateur. Vous aurez le choix entre deux modèles distincts : les radiateurs passifs et les actifs. En fonction de votre configuration et de la place que vous avez, vous devrez choisir. Sachez que les radiateurs passifs fonctionnent sans ventilateur. Ils sont donc très silencieux mais ne peuvent fonctionner avec l’air qui circule dans votre boîtier. Il faut donc les installer à l’extérieur de celui-ci, et ils sont plus volumineux. Les radiateurs actifs eux, sont disponibles en version 120 et 140 mm avec un système de ventilateur qui vient se fixer sur le dessus. À vous de voir combien vous voulez en mettre dans votre installation, en fonction de la place que ça prend et de celle que vous avez de disponible.

Avec ça, vous avez les éléments pour choisir convenablement votre kit de watercooling clé en main. À vous de voir si vous voulez acheter tous les éléments séparément ou opter pour un kit tout fait, plus facile à monter. Le budget est variable en fonction de la qualité et du nombre de composants, mais il s’agit d’un indispensable dans toute configuration gaming ou overclockée.
lire la suite

Notre sélection Very Goods

1. Le watercooling pour CPU Corsair Hydro H45

Le watercooling pour CPU Corsair Hydro H45

Corsair Hydro H45

amazon

50.75€

  • : un système de watercooling abordable
  • : facile à monter
  • : ventilateur bruyant
copyright VOIR SUR AMAZON
Pour les installations plus modestes qui nécessitent une petite aide au refroidissement, nous vous proposons ce petit modèle Corsair Hydro H45. Composé d’un ventilateur et d’un radiateur de 120 mm, il émet un niveau sonore de 31 décibels. Il a l’avantage d’être plutôt compact et peut donc s’installer facilement même dans les configurations les plus étriquées. La pompe dispose d’une plaque froide en cuivre sur laquelle a déjà été appliqué la pâte thermique, ce qui évite d’avoir à le faire soi-même. Ce modèle est compatible avec les sockets de processeur Intel 1150/1151/1155/1156/2011/2066 et AMD AM3/AM2/AM4.

2. Le refroidisseur de processeur RGB tout-en-un NZXT Kraken X62

Le refroidisseur de processeur RGB tout-en-un NZXT Kraken X62

NZXT Kraken X62

amazon

133.21€

  • : très bon rapport qualité/prix
  • : le fait de tout contrôler depuis le PC
  • : la documentation n’est pas claire sur certains points
copyright VOIR SUR AMAZON
La marque NZXT est assez reconnue dans le domaine du matériel informatique de pointe et le prouve avec son système de watercooling de processeur Kraken X62. Il est composé de deux ventilateurs de 140 mm de diamètre chacun, d’une pompe mesurant 80 x 80 x 52.9mm et d’un radiateur de 315 x 143 x 30mm, le tout pesant 1,29 kg. Ce que l’on apprécie avec ce modèle, en dehors de son excellent rapport qualité/prix, c’est qu’avec le logiciel CAM, vous allez pouvoir gérer absolument toutes les options de votre système de watercooling depuis votre ordinateur. Température, vitesse des ventilateurs, état des radiateurs… Il est compatible avec les sockets Intel 1151/1150/1155/1156/1366/2011/2011-3/2066 et les sockets AMD TR4/AM4/FM2+/FM2/FM1/AM3+/AM3/AM2+/AM2.

3. Le kit de watercooling avec trois ventilateurs Castle 360EX par Deepcool

Le kit de watercooling avec trois ventilateurs Castle 360EX par Deepcool

Deepcool Castle 360EX

amazon

149.99€

  • : très silencieux
  • : montage facile
  • : commence à coûter cher
copyright VOIR SUR AMAZON
Le produit que nous vous présentons ici est un peu particulier puisqu’il n’est pas composé de deux, mais trois ventilateurs. Le Castle 360EX de Deepcool propose un waterblock avec base en cuivre, des câbles certifiés anti-fuite pour éviter d’endommager le PC en cas de pépin, trois ventilateurs de 120 mm chacun, un système d’éclairage RGB contrôlé par la carte mère, pour un bruit global inférieur à 32 décibels. Il est compatible avec les sockets Intel LGA20XX/LGA1366/LGA115X et les sockets AMD TR4/AM4/AM3+/AM3/AM2+/AM2/FM2+/FM2/FM1. Les ventilateurs peuvent tourner entre 500 et 1800 tours par minute, en fonction de comment vous les paramétrez. Son petit plus : vous pouvez personnaliser vous même le logo présent sur la pompe.

4. Le kit de watercooling en pièces détachés Pacific RL240 de Thermaltake, pour les bricoleurs

Le kit de watercooling en pièces détachés Pacific RL240 de Thermaltake, pour les bricoleurs

Thermaltake Pacific RL240

amazon

329.99€

  • : produits de qualité
  • : installation personnalisable
  • : cher
copyright VOIR SUR AMAZON
Si vous vous sentez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez vous tourner vers ce kit Thermaltake Pacific RL240. Vous avez ici toutes les pièces disponibles pour assembler votre système de watercooling vous-même. Un radiateur de 240 mm, une pompe de 220 mm, un waterblock en cuivre nickelé anticorrosion, des embouts de compression pour éviter les fuites, un ventilateur à LED, un tube à eau de 200 cm et de 13 mm de diamètre et du liquide de refroidissement prémélangé. Avec ça, vous pourrez agencer votre installation de watercooling comme bon vous semble dans votre boîtier, mais cela demande pas mal de connaissances !
Installer un système de watercooling dans son ordinateur se fait après mûre réflexion. La majorité des utilisateurs n’en auront pas l’utilité, mais si vous êtes un utilisateur avancé, vous devrez faire attention au choix de votre matériel et au montage. Cela demande un investissement temporel et financier, mais le résultat en vaut le coup.