Comment bien choisir son télescope ?Télescope

Comment bien choisir son télescope ?

Afin d’observer le ciel, l’espace, les étoiles et l’infiniment grand qui nous entoure, rien ne vaut un télescope. Les Very Goods vous expliquent comment bien choisir un modèle, adapté à votre pratique et votre budget.

Le télescope est un accessoire très pratique pour observer ce qui est invisible à l’oeil nu et pourtant nous entoure à chaque instant. L’espace, l’infiniment grand, la voie lactée… Appelez-le comme vous le désirez, mais une chose est sûre : c’est fascinant. Certes, vous n’allez pas découvrir de la vie extraterrestre, mais avec un télescope vous pouvez observer les planètes qui nous entourent, la Lune, les étoiles, les constellations, les comètes, etc. Pour ça, il faut réunir au moins deux conditions : la première c’est un ciel dégagé sans nuages, afin d’avoir une bonne vue. La seconde, c’est un matériel assez puissant pour faire un minimum d’observation. Les Very Goods vous expliquent donc comment choisir un bon télescope pour vos observations nocturnes et vous proposent une sélection de produits intéressants qui pourront vous donner envie de vous y mettre.

Le meilleur de notre sélection

Notre coup de coeur

Notre coup de cœur

Zoomion Philae

164.00€

Voir l’avis de la rédac

  • un bon modèle pour débutant
  • se règle facilement
  • livré sans mode d’emploi
VOIR SUR AMAZON

Le choix rapport qualité prix

Le télescope Skywatcher N 130/900 Explorer EQ-2

Skywatcher N 130/900 Explorer EQ-2

Voir l’avis de la rédac

  • très maniable, même par les plus jeunes
  • un très bon grossissement
  • pas de pointeur de visée
VOIR SUR AMAZON

Le choix haut de gamme

Le télescope Bresser Messier AR-152L/1200 EXOS-2 EQ-5 Goto Blanc

Bresser Messier AR-152L/1200 EXOS-2 EQ-5 Goto

Voir l’avis de la rédac

  • la monture motorisée est un vrai luxe
  • l’image rendue est magnifique
  • un produit cher
VOIR SUR AMAZON

Notre coup de cœur

Notre coup de cœur

Zoomion Philae

amazon

164.00€

  • : un bon modèle pour débutant
  • : se règle facilement
  • : livré sans mode d’emploi
copyright VOIR SUR AMAZON
Pour notre produit coup de coeur, nous avons opté chez Les Very Goods pour la lunette astronomique Zoomion Philae. Il s’agit d’un modèle pour débutant au tarif abordable qui vous permettra d’observer facilement les cratères de la Lune ou encore les anneaux de Saturne. Il s’agit d’une lunette à réflecteur avec une ouverture à 114 mm pour une focale à 500 mm. La lunette est montée sur une monture équatoriale avec un trépied en aluminium et un viseur à pointeur rouge vous aide à repérer le corps astral que vous voulez observer. Cette lunette astronomique saura ravir ceux qui veulent se lancer dans l’observation des astres, mais n’est pas assez puissante pour les galaxies ou l’astrophotographie.

comment choisir ?

Télescope ou lunette astronomique ?

Il s’agit de la première question et différence à faire lorsqu’on veut choisir son matériel d’observation. Un télescope est différent d’une lunette astronomique, même si de l’extérieur les deux matériels se ressemblent. Pourtant il y a bien une différence, et celle-ci se situe au niveau de la lentille. Mais avant de rentrer dans les détails, sachez qu’une lunette astronomique et un télescope fonctionnent théoriquement de la même façon. Ils reçoivent la lumière émise par les astres et la restituent à votre oeil sous la forme d’une image plus ou moins grande. La qualité de l’image est liée au diamètre de la lentille : plus il est grand, plus elle est nette. Et plus l’appareil est cher aussi.

Maintenant, il faut savoir qu’un télescope fonctionne avec une lentille qui reflète la lumière, tandis qu’une lunette astronomique utilise une lentille qui réfracte la lumière. La lunette astronomique utilise un assemblage de lentilles pour agrandir le sujet que vous allez regarder. Tandis que le télescope, lui, utilise des miroirs pour réfléchir et grossir ce que vous regardez.

La méthode est différente mais dans les faits il s’agit de la même chose : plus le diamètre de votre optique est grand, plus vous allez pouvoir mieux voir. Les lentilles de la lunettes astronomique sont faciles d’entretien, compactes, légères et portatives. Mais plus chères que celles d’un télescope. D’ailleurs vous trouverez souvent l’appellation “télescope de Newton”, il s’agit du nom complet que l’on donne à ces appareils.

Pour vous donner un exemple, sachez qu’à diamètre égal de 114 mm, un télescope vous coûtera 300€ là où une lunettes astronomique vous en coûtera 1500€. À vous de voir le budget que vous voulez allouer à votre matériel, et si il s’agit juste d’un hobby ou d’une passion.

Le diamètre et la focale

Maintenant que nous avons vu la différence entre la lunette astronomique et le télescope de Newton, il est temps de nous intéresser au diamètre de la lentille. Comme nous l’avons dit, plus le diamètre de votre optique sera élevé, mieux vous pourrez voir. Le diamètre va de paire avec la focale. Ainsi, quand vous allez consulter des fiches produits de télescopes ou de lunettes astronomiques, vous tomberez souvent sur des indications telles que “70 / 900” par exemple.

Le premier chiffre correspond au diamètre de la lunette, le second à la focale, exprimés en millimètres. On l’a dit et on le répète : plus le diamètre est gros, plus l’appareil va capter de la lumière et plus votre image sera nette. Cela a aussi une importance sur la finesse de l’image obtenue. Un diamètre deux fois plus gros révèle, dans des conditions optimales d’observation, une image deux fois plus fines. Si vous voulez regarder les cratères de la Lune ou les anneaux de Saturne, un télescope de 76 mm ou une lunette de 60/70 mm sont amplement suffisants. Si vous optez pour un télescope de 200 mm, vous pourrez observer plus de détails, comme des amas d’étoiles, des nébuleuses ou des galaxies plus éloignées.

La focale, quant à elle, a un impact sur le grossissement obtenu et l’encombrement du télescope. Plus la focale est longue et plus le grossissement est important. Mais attention, comme dans beaucoup de domaine, le plus est l’ennemi du mieux. Ce n’est pas parce que vous prenez la plus grosse focale et le plus gros diamètre que vous verrez mieux. D’ailleurs, la plupart des télescopes sont fournis avec plusieurs focales afin de trouver celle qui s’adapte le mieux à votre observation.

Sur une lunette astronomique, la focale fait toujours environ entre 10 et 13 fois la taille du diamètre. Ainsi, une lunette avec un diamètre de 60 mm aura une focale de 700 mm. Pour un télescope, la focale fait environ 5 ou 6 fois le diamètre de la lentille. Ainsi, si celle-ci fait 200 mm, la focale sera de 1200 mm. 

Pour autant, prendre un fort grossissement n’a pas que des avantages : la luminosité est réduite ainsi que le champ de vision, l’image peut devenir floue et même brouillée à cause des perturbations atmosphériques qui empêchent de voir les détails. Le grossissement est un paramètre ajustable avec lequel vous allez devoir jouer un peu pour trouver celui qu’il vous faut en fonction de ce que vous voulez observer.

La monture

La monture est là où vous allez poser votre instrument afin d’avoir une base stable pour que l’image ne tremble pas au moment de l’observation. Elle vous permet de le faire pivoter dans tous les sens afin de pouvoir suivre la trajectoire des astres ou tout simplement vous tourner vers là où vous voulez regarder. On distingue trois grands types de monture :

  • la monture azimutale : il s’agit de la plus classique et la plus basique. Elle permet de faire pivoter l’instrument de gauche à droite et de haut en bas. Vous pouvez ensuite bloquer la position trouvée et regarder le ciel en toute tranquillité.
  • la monture équatoriale : elle permet de suivre le mouvement des astres, qui sont en perpétuel mouvement dans le ciel. En plus des mêmes inclinaisons que la monture azimutale, vous pouvez régler avec une molette deux autres axes, dont un est parallèle avec l’axe de la Terre. Il s’agit d’une monture plutôt réservée aux amateurs d’astrophotographie qui veulent faire un travail minutieux de suivi.
  • la monture Dobson : elle ressemble à la monture azimutale, mais sans trépied. Il s’agit d’une monture généralement en bois, à réglage manuel, abordable et pratique. 

Enfin, comme nous le disions plus haut, il existe des montures informatisées où vous pouvez entrer les coordonnées de ce que vous voulez suivre. Le télescope va automatiquement pointer vers lui et suivre sa trajectoire. Mais ce sont des modèles plutôt chers.
lire la suite

Notre sélection Very Goods

1. Le télescope astronomique portable par Upchase

Le télescope astronomique portable par Upchase

Upchase

amazon

52.99€

  • : bon premier achat pour la découverte
  • : utilisation facile
  • : distance de zoom peu élevée
copyright VOIR SUR AMAZON
Commencez avec un petit télescope afin de vous familiariser avec ce genre d’instrument grâce au modèle portable d’Upchase. Il s’agit d’un télescope pour débutant avec un diamètre de 50 mm et une focale de 360 mm. Vous pourrez faire un peu d’observation de corps célestes mais aussi terrestres, avec notamment les oiseaux ou autre. C’est modèle de type réfracteur, donc plus proche d’une lunette astronomique. L’objectif est un Barlow x3 avec un grossissement maximum de 180. La monture est une azimutale simple qui vous permet de faire pivoter la lunette dans tous les sens jusqu’à trouver le bon angle. L’appareil est livré avec deux lentilles et une housse, idéale pour le protéger de la poussière.

2. Le télescope Skywatcher N 130/900 Explorer EQ-2

Le télescope Skywatcher N 130/900 Explorer EQ-2

Skywatcher N 130/900 Explorer EQ-2

amazon

  • : très maniable, même par les plus jeunes
  • : un très bon grossissement
  • : pas de pointeur de visée
copyright VOIR SUR AMAZON
Continuons avec un produit à l’excellent rapport qualité/prix qui nous fait rentrer dans la cour des grands : le Skywatcher Explorer EQ-2. Il s’agit d’un télescope classique de Newton avec un diamètre de 130 mm qui permet d’aller fouiller les tréfonds du ciel à la recherche de corps célestes invisibles à l’oeil nu. La focale est de 900 mm et le tout est fixé sur une monture équatoriale en aluminium avec une hauteur variable entre 71 et 123 cm. Avec cette monture vous pouvez aligner vos optiques sur l’étoile polaire, ce qui vous permettra par la suite de pointer et suivre les objets très préciséments dans la voûte céleste. Il s’agit d’un télescope qui est encore dans la catégorie entrée de gamme mais qui s’éloigne de l’aspect un peu gadget des premiers prix pour se concentrer sur une réelle observation du ciel.

3. Le télescope Skywatcher N 150/750 Explorer BD EQ3-2

Le télescope Skywatcher N 150/750 Explorer BD EQ3-2

Skywatcher N 150/750 Explorer BD EQ3-2

amazon

430.00€

  • : un appareil puissant qui permet de belles prises de vue
  • : très confortable à l’usage
  • : un peu long à régler
copyright VOIR SUR AMAZON
Continuons toujours avec la marque Skywatcher, mais cette fois avec un modèle un peu plus onéreux mais plus puissant : l’Explorer BD EQ-2. Il s’agit d’un réflecteur Newton qui s’adresse aussi bien aux amateurs qu’aux explorateurs du ciel chevronnés. L’ouverture est de 150 mm avec une focale à 750 mm, pour un grandissement de l’ouverture de 5. Avec ça, vous allez pouvoir chercher du côté des nébuleuses et des amas globulaires. Les objets sont agrandis environ 450 fois, ce qui vous permet de prendre de très belles photos du ciel afin d’immortaliser tout ce que vous allez voir. La monture est une équatoriale et il s’agit d’une version améliorée de celle vue au-dessus. Elle est pré-réglée sur l’étoile polaire, mais vous pouvez tout à fait pointer sur un autre corps céleste puis effectuer les réglages vous même pour continuer à le suivre. Avec ça, vous allez pouvoir suivre facilement des objets à plusieurs milliers d’années-lumières de nous.

4. Le télescope Bresser Messier AR-152L/1200 EXOS-2 EQ-5 Goto Blanc

Le télescope Bresser Messier AR-152L/1200 EXOS-2 EQ-5 Goto Blanc

Bresser Messier AR-152L/1200 EXOS-2 EQ-5 Goto

amazon

  • : la monture motorisée est un vrai luxe
  • : l’image rendue est magnifique
  • : un produit cher
copyright VOIR SUR AMAZON
Concluons notre comparatif avec un modèle haut de gamme qui plaira aussi bien aux amateurs qu’aux férus d’astronomie : le Bresser Messier AR-152L/1200 sur une monture Exos-2 EQ-5 GoTo. Il s’agit d’une monture automatique avec des moteurs qui se place automatiquement en face des astres et autres corps célestes que vous voulez observer. Jupiter, Mars, Uranus, Saturne… Ces planètes n’auront plus aucun secret pour vous et vous allez pouvoir les observer de façon nette et précise. La monture, motorisée donc, contient plus de 100 000 références dans sa base de données. Il vous suffit de sélectionner ce que vous voulez voir pour que la lunette se tourne automatiquement dans la bonne direction et fasse le point. Le diamètre de l'objectif est de 152 mm et la longueur focale de 1200 mm.
Il y a de tout quand on cherche un télescope : des modèles pour enfant, aux machines les plus sophistiquées avec calibrage informatique, c’est une passion qui peut s’avérer vite coûteuse. Heureusement, il existe de nombreux produits entre les deux, à des tarifs plus abordables et qui pourront tout à fait vous permettre d’explorer les étoiles tout en gardant les pieds sur Terre.