Photo & vidéo

Les meilleurs objectifs hybrides Olympus

Les meilleurs objectifs hybrides Olympusmeilleurs objectifs hybrides Olympus

Avoir un bon objectif permet d’influer sur le piqué, la netteté, le contraste et la définition de vos photos. C'est un indispensable pour votre boîtier hybride. 
Une grande variété d’objectifs est disponible, le choix sera donc fonction de votre budget, mais aussi du type de photos que vous réalisez. Olympus propose des objectifs Zuiko aux performances solides. Il se démarque de ses concurrents, Canon ou Nikon, en offrant le meilleur accord entre faible encombrement et qualité optique. Pour des paysages, des portraits ou des photos animalières, l’optique diffère. La distance focale est donc à considérer ainsi que l’ouverture. Deux grands types d’objectifs hybrides se distinguent : les focales fixes, comme l’objectif Olympus 12-40, et les zooms, comme l’objectif Olympus 75-300. Ils ont chacun des avantages que vous apprécierez en fonction de vos habitudes. Laissez-vous guider au travers de cette sélection d’une des pièces maîtresses de votre appareil photo.

Sommaire

Notre coup de cœur

Notre coup de cœur

Olympus Objectif Zuiko Digital 45 mm f:1:8

amazon

249.00€

281.94€

Voir l’offre
  • : Un bon rapport qualité/prix
  • : Un autofocus instantané
  • : Un objectif léger
  • : Un revêtement en plastique
La focale fixe M.Zuiko 45mm au design rétro profite d’une motorisation AF MSC (Movie Still Compatible) qui rend l’autofocus très réactif et silencieux. L’optique est remarquable avec un très bon piqué en JPEG. Les aberrations chromatiques sont discrètes et le vignetage bien détecté. Enfin, le bokeh est harmonieux et se montre idéal pour faire des portraits. Cet objectif lumineux aux belles performances est un excellent objectif hybride Olympus polyvalent, au prix très correct. 

comment choisir ?

Objectif hybride Olympus, lequel choisir ?
Une grande gamme d’objectifs professionnels et amateurs, robustes et compacts, existe chez Olympus. Ils se distinguent par leur qualité. Attention toutefois à leur conception, certains sont 100 % en métal et d’autres en plastique. Ces modèles très légers et discrets ne sont pas encombrants. Ils offrent des autofocus réactifs et silencieux. Les instantanés munis d’un système de motorisation MSC sont les plus rapides et précis. L’optique est généralement très correcte et génère de belles images.

Quelle longueur focale sélectionner pour l’objectif ?
La focale est l’angle de vision, exprimée en mm. Standard entre 35 et 85 mm, elle s’utilise pour des portraits. Avec une focale plus courte, le champ est large. C’est le grand-angle, composé des optiques en 28 mm ou moins, qui se prête à la photo de paysages. Dans cette catégorie, les « fish-eyes » sont des objectifs très grand-angles (180 °) qui entraînent des déformations dues à la perspective.

Quand la focale est plus élevée, l’angle de champ est réduit. La longue focale comprend les objectifs macro, entre 50 et 200 mm, qui permettent une très courte distance de mise au point, et, au-dessus de 100 mm, les téléobjectifs, qui s’utilisent pour les photos animalières ou de sport. Pour une focale plus grande, les zooms offrent une flexibilité et une versatilité appréciables. Cependant, les focales fixes permettent toujours un meilleur piqué et leur prix est plus abordable.

Quelle ouverture privilégier pour votre objectif Olympus ?
Quel que soit l’objectif, l’ouverture du diaphragme joue sur la lumière et donc l’exposition de votre photo. Elle est indiquée par « f/nombre », qui correspond à l’ouverture maximale. Plus le f est petit, plus l’ouverture est grande. Vous pouvez ainsi avoir une profondeur de champ réduite et réaliser des photos avec très peu de lumière. Un élément à considérer notamment pour prendre des photos de nuit, mais aussi pour faire des flous réussis en arrière-plan, appelés « bokeh ».

Des objectifs qui tiennent dans votre poche pour des photos de grande qualité.

Notre sélection Very Goods

1. Le meilleur Zuiko hybride pour des photos de paysage

Olympus - Objectif M.ZUIKO DIGITAL 17mm 1:1.8

amazon

469.00€

599.99€

Voir l’offre
  • : Un design ultra léger et robuste
  • : Une prise en main facile
  • : Une bonne qualité du « flou »
  • : Un piqué un peu décevant
Ce petit objectif de 120 g est entièrement en métal. La mise au point est très facile à régler. Si le vignetage et les distorsions chromatiques sont plutôt discrets, le bokeh est très correct pour un 17 mm. Avec un angle de champ standard, la focale est parfaite pour faire de la photo de rue ou de paysages. De bonnes performances, même si la qualité des images reste un peu faible, pour cet objectif compact au design soigné.

2. Un objectif Olympus 75-300 impressionnant

Un objectif Olympus 75-300 impressionnant

Olympus - Téleobjectif Zoom M.Zuiko Digital ED 75-300mm

amazon

459.00€

Voir l’offre
  • : Une très grande focale
  • : Un excellent bokeh
  • : Une qualité optique bluffante
  • : Un volume un peu encombrant
  • : Une absence de pare-soleil ou de housse
Ce téléobjectif zoom, compact et polyvalent, réagit bien. L’autofocus est très rapide. Il offre une qualité d’image exceptionnelle sur la plage 75-300 mm. Focale fermée, le piqué est moins bon. Dommage aussi de devoir monter en ISO lorsque la luminosité est faible. Enfin, si cet objectif Olympus n’est pas doté d’une stabilisation, il bénéficie sur un hybride de l’IBIS, In Body Image Stabilisation. Il devient alors le meilleur objectif des passionnés de photos animalières, de sport ou de paysage. Certes, son prix est un peu élevé, mais ce Zuiko est un bon investissement compte tenu de la puissance du zoom. 

3. Le plus polyvalent : l’objectif Olympus 40-150mm

Le plus polyvalent : l’objectif Olympus 40-150mm

Olympus M.Zuiko Ed 40-150mm

amazon

159.00€

Voir l’offre
  • : Une grande longueur focale
  • : Un design compact et léger
  • : Un modèle rapide et silencieux
  • : Une monture en plastique
  • : Une absence de stabilisation dans l’objectif
Ce Zuiko 40-150mm a tout pour plaire. Grâce au système MSC, la mise au point est ultra rapide et silencieuse. Très léger (190 g), il offre une longueur focale impressionnante qui s’adapte à toutes vos photos, en voyage comme à la maison. Avec une prise en main facile, cet objectif muni d’un zoom 3,8x vous garantit des photos à la très bonne résolution, de près comme de loin. La qualité optique est correcte avec de faibles aberrations chromatiques. Pour ses performances et au regard de son prix attractif, vous ne serez pas déçu. 

4. Le fisheye hybride d’Olympus pour moins de 100 €

Le fisheye hybride d’Olympus pour moins de 100 €

Olympus BCL-0980 Objectif Pancake Fisheye 9 mm Noir

amazon

87.99€

114.08€

Voir l’offre
  • : Un design mince et compact
  • : Une bonne qualité optique
  • : Un prix attractif
  • : Un levier de commande fragile
  • : Une absence d’autofocus
L’Olympus BCL-0980 est incroyablement fin et léger (50 g). Cet hybride micro 4/3 dispose d’une optique fish-eye avec une ouverture fixe et une mise au point manuelle aux nombreuses possibilités. Il n’est cependant pas toujours facile de trouver les bonnes positions. En matière de qualité optique, la focale de 140 ° est un peu restreinte pour un fish-eye, mais permet une grande polyvalence. Cet objectif qui résiste bien à la lumière parasite est idéal pour la photo de paysages, de rue et sur pied de nuit. Un excellent rapport qualité/prix pour une discrétion assurée. 
La possibilité de changer d’objectif est un des principaux atouts des appareils hybrides. Des portraits aux photos de nuit en passant par le reportage animalier ou la photo de sports extrêmes, la taille de l’objectif s’accorde à vos clichés. Pour choisir votre objectif Olympus, il est donc important de considérer la longueur focale : standard, grand-angle ou longue focale. Selon vos besoins et vos préférences photo, l’ouverture du diaphragme entre aussi en compte en fonction de la luminosité. Bien sûr, votre budget est un autre élément qui déterminera votre choix. Des modèles polyvalents aux zooms ou fish-eyes, les objectifs hybrides Olympus séduisent pour leur légèreté et leur finesse de fabrication. D’une façon générale, le rapport prix / qualité de l’image n’est jamais décevant.