Quel groupe électrogène choisir ?Groupe électrogène

Quel groupe électrogène choisir ?

Le groupe électrogène est un outil très pratique qui permet d’avoir du courant là où il n’y en a pas d’habitude (un chantier par exemple), ou qui peut prendre le relais temporairement en cas de coupure de courant. Les Very Goods vous expliquent comment bien choisir le vôtre.

Cela nous est tous arrivé au moins une fois, la fameuse coupure de courant qui survient au moment où l’on ne s’y attend pas. Dans ces cas là il y a plusieurs solutions : on attend, si il fait nuit on sort les lampes torches et les bougies, et si on est prévoyant on va allumer son groupe électrogène pour prendre le relais. Cet appareil très pratique représente certes un coût certain à l’achat, mais il vous rendra bien des services en cas de pépin. Il sert même aux professionnels sur les chantiers afin d’alimenter leurs outils ou leurs locaux tant que des câbles n’ont pas été tirés. Les groupes électrogènes sont alimentés à l’essence ou au diesel et sont disponibles avec différents niveaux de puissance et fonctions selon vos besoins. Les Very Goods vous expliquent, dans un guide d’achat comparatif, comment bien choisir votre groupe électrogène en fonction de l’usage que vous comptez en avoir. Puis nous vous proposons une sélection de produits de qualité afin de vous aiguiller lors de votre premier achat.

Le meilleur de notre sélection

Notre coup de coeur

Notre coup de cœur

Briggs & Stratton P2400

899.00€

Voir l’avis de la rédac

  • relativement silencieux
  • une très bonne autonomie
  • seulement deux prises domestiques
VOIR SUR AMAZON

Le choix rapport qualité prix

Le groupe électrogène sur roues Mecafer MF3800

Mecafer MF3800

599.00€

Voir l’avis de la rédac

  • excellente autonomie
  • on peut brancher 3 prises + une 12 V
  • très lourd
VOIR SUR AMAZON

Le choix haut de gamme

Le groupe électrogène haut de gamme à onduleur Briggs & Stratton Q6500

Briggs & Stratton Q6500

899.00€

Voir l’avis de la rédac

  • une bonne connectique
  • la poignée télescopique
  • son prix
VOIR SUR AMAZON

Notre coup de cœur

Notre coup de cœur

Briggs & Stratton P2400

amazon

899.00€

  • : relativement silencieux
  • : une très bonne autonomie
  • : seulement deux prises domestiques
copyright VOIR SUR AMAZON
Pour notre produit coup de coeur chez Les Very Goods, nous avons opté pour ce groupe électrogène P2400 par Briggs & Stratton. Il est équipé d’un moteur OHV 79cc avec un puissance nominale de 1800 Watts et une puissance maximale de 2400 Watts. Il est équipé du système de régulation Inverter pour une économie d’énergie et de carburant en continu. Son réservoir de 3,8 litres peut assurer un fonctionnement totale pendant 8 heures à seulement 25% de remplissage. Il est équipé en plus de la technologie Quiet Power qui fait qu’il n’émet que 58 décibels lorsqu’il est en fonctionnement. Dessus, vous pouvez brancher deux prises domestiques, une prise de charge de 12 V et un appareil via le port USB 5 V.  C’est un appareil fonctionnant à l’essence et doté d’un démarreur manuel, donc très pratique pour un usage domestique de temps à autre. Notez toutefois qu’il mesure 51 x 31 x 44 cm et qu’il pèse 22,8 kg.

comment choisir ?

Qu’est-ce qu’un groupe électrogène ?

Un groupe électrogène est un appareil plutôt massif qui permet de générer de l’électricité là où il n’y en as pas/quand il n’y en a plus. Cela permet par exemple, en cas de coupure de courant, de garder le réfrigérateur en marche pour ne pas perdre tout son contenu. Ou, si vous faites des travaux dans un lieu où l’électricité n’a pas encore été installée, d’avoir une source de courant pour alimenter vos outils. Les usages du groupe électrogène sont variés, on peut aussi avoir des modèles portables à emmener en vacances, pratique quand on fait du camping ou autre. Le modèle et la puissance de votre groupe électrogène aura une forte incidence sur son prix, c’est pour ça qu’il faut bien identifier ses besoins, afin de choisir celui qui sera le plus approprié.

La puissance du groupe électrogène, un élément crucial

En effet, c’est la puissance du moteur qui va déterminer le modèle de groupe électrogène qu’il vous faut. Premier avertissement : ne pas confondre la puissance du moteur et la puissance générée par la machine. La première s’exprime en Watts (W) ou kilowatts (kW) tandis que la seconde s’exprime en Voltampère (VA) ou en kilovoltampère (kVA). C’est celle-ci qu’il faut prendre en compte lorsque vous allez choisir votre groupe électrogène, car c’est elle qui va vous renseigner sur la puissance qu’il est capable de fournir. Pour l’évaluer correctement, vous allez devoir calculer vous-même la puissance dont ont besoin les appareils que vous voulez brancher en même temps sur le groupe électrogène. Ainsi, vous aurez une idée de la gamme vers laquelle vous orienter.

Vous trouverez parfois deux indications de puissance : la puissance nominale et la puissance maximale. La puissance nominale est celle dite “de croisière”, que votre générateur pourra dispenser à tout moment lorsque vous l’utiliserez. La puissance maximale, elle, correspond à une brève surtension que peut supporter le groupe électrogène pendant un court moment, notamment au moment de son démarrage. Il ne faut pas penser que vous pourrez utiliser votre appareil à sa puissance maximale tout le temps, car cela n’est pas le cas.

Pour trouver la puissance dont vous avez besoin, il va falloir faire un petit calcul. Prenez tous vos appareils à brancher sur le groupe électrogène et notez leur puissance de crête en Watts. Additionnez tous les chiffres et multipliez le résultat par 1,20 car 1 kVA = 0,8 kW. Vous obtiendrez alors une puissance en Watts que vous pourrez utiliser pour choisir la bonne motorisation pour votre groupe électrogène. Laissez-vous toujours une petite marge de manoeuvre en prenant le modèle légèrement au-dessus en termes de puissance, car on ne sait jamais à quoi l’on peut être confronté.

Moteur essence ou diesel

Parlons maintenant du carburant qui va venir alimenter votre groupe électrogène. Car pour produire de l’électricité il faut bien une source d’énergie de base. Vous pouvez retrouver des moteurs alimentés par de l’essence et d’autres par du diesel. Il existe aussi des moteurs insonorisés, mais ceux-ci sont une variante du moteur à essence. Et également, vous pouvez trouver des moteurs à deux ou quatre temps. Et c’est par là que nous allons commencer.

Les moteurs, à deux temps ou à quatre temps, sont constitués d’un piston qui coulisse à l’intérieur d’un cylindre. Dans un moteur à deux temps, le carburant rentre dans le moteur sous le piston, qui va descendre et faire passer le premier au-dessus du second. On appelle ça l’admission, il s’agit du premier temps. En deuxième temps, le piston remonte et va comprimer le carburant, ce qui va permettre à une autre dose de celui-ci de passer en dessous. En haut, une bougie va provoquer une étincelle et enflammer le mélange, qui va exploser, propulser le piston en bas et évacuer les gaz.

Dans un moteur à quatre temps, on retrouve les mêmes étapes mais avec une subtilité en plus : il y a deux soupapes près de la bougie afin de contrôler l’arrivée du carburant et l’évacuation des gaz brûlés. Ce sont les deux étapes supplémentaires qui font que l’on appelle ce moteur un quatre temps, car l’ouverture et la fermeture des soupapes sont en plus. Mais cela a un intérêt puisque la combustion produit moins de fumée et du coup le moteur à quatre temps pollue moins que le moteur à deux temps.

Maintenant que l’on sait ça, on peut se pencher sur les différents carburants qui alimentent les groupes électrogènes. Le premier d’entre eux, et sûrement le plus répandu, est le moteur thermique à essence. Il peut être à deux ou quatre temps et sa puissance peut convenir à de menus travaux ou à un usage domestique ponctuel. Elle varie de 1 800 à 6 000 W et peut être considérée comme étant très polyvalente.

Le groupe électrogène fonctionnant au diesel, lui, est plutôt intéressant pour les chantiers. En effet, la puissance de son moteur quatre temps et le bruit qu’il émet lorsqu’il est en fonctionnement ne font pas bon ménage avec le voisinage. Mais par contre, sur un chantier professionnel ou lors de la construction/rénovation d’une maison, il peut rendre bien des services. Il en existe de toutes les tailles, du petit sur roulettes à l’énorme que l’on pose sur la remorque d’un camion : tout dépend de vos besoins. Mais encore une fois, sauf si vous êtes sur un chantier, vous n’en aurez pas forcément l’utilité.

Enfin, comme nous le disions plus haut, il y a les groupes électrogènes insonorisés. Ceux-ci sont très souvents des modèles à essence isolés dans un caisson qui permet de faire baisser le nombre de décibels de quelques niveaux. Il ne faut pas s’attendre à un modèle totalement silencieux non plus, mais vous aurez une gêne auditive moindre avec ces groupes électrogènes. Ils ont pour eux d’être plus légers et moins encombrants, mais cela se fait aussi de leur puissance qui, elle aussi, est moindre. On le garde donc pour des usages très occasionnels, comme le camping, par exemple.

Les différents types de régulation

À la base, l’essence (ou le diesel) est un produit instable. Avec le groupe électrogène, le but est de transformer cette énergie instable en une qui l’est : l’électricité. Pour ça, les groupes électrogènes sont équipés de différents systèmes de régulation qui permettent de vous fournir un courant continu tant qu’il y a du carburant dans le réservoir. Il existe différents types de régulation, que vous pourrez vérifier avant de passer à l’achat. Sachez tout de même que tous les groupes électrogènes sont équipés d’un système de régulation. Cette partie n’a pour but que de vous informer des différents existants.

La régulation la plus haut de gamme est celle procurée par un système Inverter. Grâce à lui, la tension en sortie est quasi parfaite, que ce soit en fréquence ou en puissance. Ainsi, vous pourrez brancher dessus des appareils un peu plus sensibles aux problèmes de tension, comme un ordinateur par exemple, sans problème. De plus, ces systèmes de régulation hauts de gamme disposent d’une technologie qui réduit la consommation de carburant si le générateur n’est pas sollicité. Cela vous permet de faire des économies, dans tous les sens du terme.

Le système de régulation le plus courant que vous allez retrouver sur tous les modèles de groupes électrogènes, même de base, est le condensateur. Ce composant électrique va se charger en tension en cas de pic de celle-ci, et se décharger lorsqu’il y a une chute, afin de maintenir un courant le plus stable possible.

Enfin, il y a le groupe électrogène avec système AVR pour Automatic Voltage Regulator. Comme son nom l’indique, la régulation de la tension se fait automatiquement grâce à des capteurs qui vont analyser le régime du moteur thermique afin de stabiliser la tension en sortie.

Démarrage et autonomie du groupe électrogène

Deux autres critères qui peuvent avoir leur importance au moment de choisir votre groupe électrogène : le démarrage et l’autonomie. Pour le démarrage, c’est simple : vous avez le choix entre un lanceur manuel ou électrique. Le lanceur manuel est le système que l’on retrouve sur certaines tondeuses ou tronçonneuses. Il s’agit d’une corde qu’il faut tirer vite et fort afin de lancer le moteur. Cela peut être fatiguant, surtout si vous utilisez votre groupe électrogène très souvent. Dans ce cas là, nous vous conseillons plutôt un démarreur électrique. Il s’agit d’un simple bouton sur lequel appuyer et qui fera démarrer votre groupe électrogène. Les modèles fonctionnant au diesel en sont très souvent équipés, car sur un chantier, par exemple, comme on se sert de l’appareil tous les jours, il est plus simple d’appuyer sur un bouton que de tirer sur une corde à chaque fois. Par contre, si vous n’en faites qu’un usage occasionnel et domestique, que ce soit un modèle à essence ou insonorisé, un lanceur manuel fera très bien l’affaire.

L’autre point de ce chapitre est l’autonomie du groupe électrogène. Celle-ci varie en fonction du modèle, donc nous vous laissons trouver l’information sur la fiche du produit. Cela peut aller de 4h à 12h et même plus pour les gros modèles, tout dépend de ce que vous voulez en faire. Après, il suffit de remettre de l’essence dans la machine et elle repart pour autant de temps. Si vous avez toujours un petit jerricane à portée, cela peut vous être utile.
lire la suite

Notre sélection Very Goods

1. Le petit groupe électrogène de dépannage Einhell TC-PG 1000

Le petit groupe électrogène de dépannage Einhell TC-PG 1000

Einhell TC-PG 1000

amazon

699.95€

  • : démarre rapidement
  • : pratique pour dépanner
  • : pas cher
  • : une seule prise domestique
  • : bruyant
copyright VOIR SUR AMAZON
Avec son petit moteur à deux temps et son réservoir de quatre litres, le groupe électrogène TC-PG 1000 de Einhell est un indispensable à avoir chez soi. Peu cher, il peut dispenser une puissance de 800 W afin de vous rendre de fiers services en cas de coup dur. Vous pourrez n’y brancher qu’une seule prise domestique, mais cela peut être utile, lorsque vous partez en camping par exemple. Assez petit, il mesure 41,8 x 32,4 x 31,7 cm, il est aussi relativement léger avec un poids de 18,8 kg. Vous pourrez aisément le glisser dans votre coffre, votre camping-car ou votre caravane. Il fonctionne à l’essence, démarre avec un lanceur manuel et est équipé d’un système de régulation AVR. Pour ce qui est du bruit, il émet 90 dB. Enfin, il est monté sur des pieds solides qui lui assurent une excellente stabilité au sol.

2. Le groupe électrogène sur roues Mecafer MF3800

Le groupe électrogène sur roues Mecafer MF3800

Mecafer MF3800

amazon

599.00€

  • : excellente autonomie
  • : on peut brancher 3 prises + une 12 V
  • : très lourd
copyright VOIR SUR AMAZON
Découvrons maintenant un modèle de groupe électrogène par Mecafer, le MF3800. Celui-ci a pour particularité d’être monté sur deux roues afin d’être déplacé plus facilement. Il suffit de soulever un côté et de le pousser ou le tirer pour le bouger. Il fonctionne à l’essence (SP 95 ou 98) avec un réservoir de 15 litres pour une autonomie de 10h (à 75%). Il délivre une puissance continue de 3000 W pour une puissance de crête de 3500 W grâce à son moteur à 4 temps. Il est équipé d’un système AVR de régulation de tension pour pouvoir brancher aisément trois prises domestiques et une sortie 12 V. Un voyant d’alerte vous prévient si le niveau d’huile est bas afin que vous en remettiez. Sachez que c’est un produit assez lourd et imposant, puisqu’il mesure 62 x 47,5 x 46 cm pour 45 kg.

3. Le groupe électrogène à clé électrique Böhmer AG 8000W-E

Le groupe électrogène à clé électrique Böhmer AG 8000W-E

Böhmer AG 8000W-E

amazon

599.99€

  • : un grand réservoir
  • : un moteur puissant et silencieux
  • : démarreur un peu capricieux
copyright VOIR SUR AMAZON
Continuons à monter en gamme avec un nouveau modèle de groupe électrogène, le AG 8000 W-E de chez Böhmer. Sa puissance continue est de 7000 W avec une puissance maximale au démarrage de 7500 W. Il démarre électriquement en faisant tourner une clé, et avec son réservoir de 25 litres vous pouvez aisément tenir pendant 16h avec lui. Son moteur de 15 hp à 4 temps émet 74 décibels de nuisance sonore, ce qui, en regard de sa puissance, n’est pas un nombre si élevé que ça. Il est équipé d’un bobinage en cuivre qui permet de réduire la consommation d’essence dont il a besoin pour fonctionner. Dessus, vous pouvez y brancher deux prises EU 240 V et une sortie 12 V DC pour répondre à tous vos besoins.

4. Le groupe électrogène de 11,5 kVa Böhmer AG WX7000K-E

Le groupe électrogène de 11,5 kVa Böhmer AG WX7000K-E

Böhmer AG WX7000K-E

amazon

629.99€

  • : une bonne puissance globale
  • : les roues, obligatoires pour un tel poids
  • : il pèse 85 kg
copyright VOIR SUR AMAZON
Restons chez la marque Böhmer avec un nouveau modèle de groupe électrogène, le AG WX7000K-E. Celui-ci ressemble dans ses caractéristiques au modèle précédent, avec le démarrage à clé et le moteur à bobine de cuivre qui permet de réaliser des économies de carburant. Son réservoir de 25 litres offre une autonomie non négligeable de 12 heures. Si l’appareil détecte que le niveau d’huile est bas, il s’arrêtera automatiquement afin de ne pas s’endommager. Il détecte aussi les surcharges afin de ne pas endommager vos appareils. Le moteur de 16 hp dispose de soupapes et offre une puissance de 11,5 kVa au démarrage pour ensuite une puissance nominale de 8,7 kVa. Il se démarre très facilement, il suffit de rajouter de l’huile dans l’essence, de tourner la clé et vous pouvez vous en servir. Il est possible d’y brancher deux prises EU 240 V et une 12 V DC. C’est un appareil plutôt lourd puisqu’il pèse 85 kg pour des dimensions de 69,2 x 52,2 x 54,5 cm. Heureusement, il est pourvu de roues qui permettent de le déplacer facilement. Enfin, pour ce qui est du bruit, l’appareil émet environ 72 dB en fonctionnement, ce qui est dans la moyenne.

5. Le groupe électrogène insonorisé à inverter Hyundai 3300 W HG3300I

Le groupe électrogène insonorisé à inverter Hyundai 3300 W HG3300I

Hyundai 3300 W HG3300I

amazon

699.00€

  • : ne fait pas trop de bruit
  • : 2 prises malgré sa petite taille
  • : autonomie réduite
copyright VOIR SUR AMAZON
Passons maintenant à la marque Hyundai qui propose un petit groupe électrogène portatif, fonctionnant à l’essence et à la limite du modèle insonorisé. Son moteur dispose d’une puissance de crête de 3300 W et d’une puissance nominative de 3100 W. Il se démarre manuellement avec un lanceur et son réservoir peut contenir 7 litres de carburant. Sachant qu’il en consomme environ 2 litres par heure, vous en avez environ pour 3 ou 4h d’autonomie. Il ne fait que 53 décibels en nuisance sonore, ce qui le rend vraiment discret pour son usage. Il fonctionne avec du sans plomb 95 ou 98 grâce à un moteur quatre temps qui permet d’alimenter les deux prises domestiques que l’on retrouve sur sa façade. Il s’agit donc là d’un modèle pratique par sa taille et son poids mais dont on se servira de temps en temps, comme appareil d’appoint.

6. Le groupe électrogène à onduleur portable à essence Briggs & Stratton P2200

Le groupe électrogène à onduleur portable à essence Briggs & Stratton P2200

Briggs & Stratton P2200

amazon

899.00€

  • : bon rapport réservoir/autonomie
  • : silencieux (59 dB)
  • : un peu lourd
copyright VOIR SUR AMAZON
Retournons vers Briggs et Stratton, la marque de notre produit coup de coeur, pour découvrir le groupe électrogène une gamme en dessous de celui-ci, mais toujours efficace. Le P2200 se différencie du 2400 par sa puissance nominale et maximale, un peu en dessous. En effet, au démarrage la puissance est de 2 200 Watts avant de retomber à 1 700 Watts au moment de l’usage. Comme il est dit dans le titre, il est équipé d’un onduleur afin d’assurer une stabilité de fréquence et de tension au courant électrique sortant. Ce modèle mesure 52 x 35 x 43 cm pour 24 kilos, avec un réservoir de 3,8 litres qui garantit un fonctionnement pendant environ 8 heures. N’oubliez pas d’acheter de l’huile SAE30 4 temps pour le moteur, sans ça, il ne fonctionnera pas et celle-ci n’est pas fournie avec le groupe électrogène. Dessus, il est possible d’y brancher deux prises domestiques ainsi qu’une prise 12 V. On note la disparition de la prise USB par rapport au modèle supérieur.

7. Le groupe électrogène haut de gamme à onduleur Briggs & Stratton Q6500

Le groupe électrogène haut de gamme à onduleur Briggs & Stratton Q6500

Briggs & Stratton Q6500

amazon

899.00€

  • : une bonne connectique
  • : la poignée télescopique
  • : son prix
copyright VOIR SUR AMAZON
Concluons avec notre dernier produit qui est, lui aussi, un Briggs & Stratton, mais cette fois le haut de gamme de la marque. Le modèle Q6500 est équipé d’une coque anti-bruit qui réduit celui-ci de 60%. Ainsi, malgré ses 5 000 Watts de puissance nominale (6 500 au démarrage), ce groupe électrogène ne fait que 66 décibels de nuisance sonore. Il s’agit d’un moteur OHV 4 temps qui se démarre avec un lanceur manuel, avec un réservoir de 19 litres pour une autonomie totale de 19h. Il y a des jauges pour vous indiquer le niveau d’essence et d’huile, et l’appareil s’éteint tout seul si ce dernier est trop faible. Pour ce qui est des branchements, vous pouvez mettre dessus deux prises de  230 V / 16 A, une prise de 230 V / 32 ainsi que 2 ports USB 5 V. Et pour couronner le tout, il est équipé de deux roues et d’une poignée télescopique qui permet de le tirer comme un chariot afin de le déplacer plus facilement. Et ce ne sont pas des accessoires de trop puisqu’il mesure 80 x 77 x 56 cm pour 58 kg.
Un groupe électrogène se choisit en fonction de plusieurs critères : la puissance, bien entendu. On n’a pas besoin de la même sur un chantier que pour partir faire du camping, par exemple. Mais aussi le carburant utilisé, le nombre de prises disponibles, la motorisation, les régulations, etc. Si vous suivez bien nos conseils, vous serez à même de choisir correctement le groupe électrogène qui correspond à vos besoins.