Quel ordinateur choisir en télétravail ?Ordinateur télétravail

Quel ordinateur choisir en télétravail ?

La tendance est de plus en plus au télétravail, encore faut-il avoir de quoi rendre ça possible. Les Very Goods vous aident à choisir l’ordinateur qui vous convient le plus pour travailler à la maison, que ce soit une tour de bureau fixe ou un PC portable tout-terrain.

Travailler de chez soi est une alternative très intéressante surtout en cas de problèmes, de grève de transport, de confinement, ou autre. Bien entendu, il faut avoir le matériel nécessaire autour de soi, en fonction de son activité, mais le plus important est d’avoir un ordinateur qui tient la route et qui permet de faire tout ce qu’on a à faire : travailler, certes, mais aussi participer à des réunions en ligne, et surtout avec une puissance adaptée à ce que l’on fait. Du PC fixe à l’ordinateur portable pour celles et ceux qui souhaitent conserver un peu de mobilité, sous Windows, MacOS, Chrome ou encore Linux ou Ubuntu… Les possibilités sont quasiment infinies. C’est une bonne chose car cela veut dire qu’il y a forcément quelque part l’ordinateur fait pour vous, pour télétravailler. Les Very Goods vous aident à passer en revue les différentes alternatives qui s’offrent à vous afin de vous aider à choisir le PC le plus adapté à votre situation. En plus de ça, nous vous proposons un guide comparatif des meilleurs modèles sur le marché, en brassant un peu toutes les catégories dont nous aurons parlé au préalable. Ainsi, vous pourrez choisir votre PC pour télétravailler en toute connaissance de cause.

Le meilleur de notre sélection

Notre coup de coeur

Notre coup de cœur

Microsoft Surface Laptop 3

1149.99€

Voir l’avis de la rédac

  • un produit polyvalent et d’excellente qualité
  • vous pouvez faire varier les options (et le prix du coup)
  • le WiFi a du mal à se reconnecter en sortie de veille
VOIR SUR AMAZON

Le choix rapport qualité prix

Le PC portable pour télétravailler sous Windows 10 Asus Vivobook S S433IA-EB181T

Asus Vivobook S S433IA-EB181T

799.00€

Voir l’avis de la rédac

  • un bon rapport qualité/prix
  • un SSD plutôt conséquent
  • il n’y a pas de port Ethernet
VOIR SUR AMAZON

Le choix haut de gamme

L’ordinateur fixe ultime : l’iMac écran Retina 5K

iMac écran Retina 5K

2599.00€

Voir l’avis de la rédac

  • l’écran 5K flatte la rétine
  • la carte graphique dédiée
  • le prix
VOIR SUR AMAZON

Notre coup de cœur

Notre coup de cœur

Microsoft Surface Laptop 3

amazon

1149.99€

  • : un produit polyvalent et d’excellente qualité
  • : vous pouvez faire varier les options (et le prix du coup)
  • : le WiFi a du mal à se reconnecter en sortie de veille
copyright VOIR SUR AMAZON
Côté télétravail, chez Les Very Goods nous avons opté pour la Surface Laptop 3 de Microsoft, un PC ultraportable aux caractéristiques intéressantes. Déjà, à l’achat, vous avez le choix entre un processeur AMD et un processeur Intel, en fonction de vos préférences. C’est un détail, certes, mais il est très appréciable de se voir proposer un choix à ce niveau là. Il en est de même pour le stockage, de 128 ou 256 go. Pour notre part, nous vous parlons ici du modèle 128 Go équipé d’un processeur Intel Core i5 avec 8 go de RAM. Il dispose d’un écran de 13”, ce qui est plutôt petit et accentue bien le côté ultraportable de la machine. Toutefois, grâce à sa technologie PixelSense, vous verrez très bien ce qui se passe à l’écran, sans forcer. Pour ce qui est de la batterie, comptez sur 11,5 heures d’autonomie avec un usage “classique”, c’est à dire principalement de la bureautique et un peu de multimédia. Microsoft oblige, c’est un appareil qui tourne sous Windows 10. Vous pourrez donc aisément y faire tourner toute la suite office, mais aussi des logiciels de PAO, comme Photoshop, InDesign, Illustrator, etc. Et le petit plus non appréciable, c’est la capacité qu’a la Surface Laptop 3 à passer en mode tablette, grâce à son écran tactile. Très pratique le soir pour chiller dans son lit ou son canapé, sans s’encombrer du clavier.

comment choisir ?

Tour de bureau ou ordinateur portable ?

Avant de nous plonger dans la question des OS et des configurations, il est important de savoir si vous voulez opter pour un ordinateur fixe ou un ordinateur portable. Bien entendu, ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients, il est donc très important de faire la part de choses et savoir quoi choisir.

Nous allons commencer par parler des ordinateurs fixes, appelés aussi tours de bureau. Leur premier atout, celui que l’on retient, est le fait que les composants sont aisément accessibles : il suffit d’ouvrir la tour et apparaissent alors carte mère, RAM, carte graphique, processeur, disque dur… C’est très pratique car cela permet d’améliorer touche par touche votre ordinateur au fil des années, afin de le garder fonctionnel sans dépenser des fortunes. Par contre, cela prend plus de place dans une pièce, et il faut compter en plus l’achat de périphériques séparés : un écran, un clavier, une souris, éventuellement une webcam, un micro, un casque. Mais l’avantage c’est que cet ordinateur pourra être polyvalent et servir à autre chose que travailler. Sur vos heures de pause vous pourrez jouer un peu dessus, par exemple. Ce qui est aussi possible sur un PC portable, mais il faudra des capacités assez poussées pour jouer aux jeux récents, chose qui ne sera pas votre premier critère d’achat si vous avez un ordinateur de bureautique.

Le PC portable, lui, brille bien entendu par sa mobilité. Là où il est compliqué de se promener avec sa tour et son écran sous le bras, un PC portable trouve tout de suite sa place dans un sac ou une sacoche de transport, pour travailler de n’importe où. Certes le principe du télétravail est de rester chez soi, mais même là vous pouvez avoir envie de changer de pièce, bouger, ou encore aller dans des espaces de coworking. Il est même possible de devoir aller dans vos bureaux en présentiel. Et dans ce cas là, vous n’aurez qu’à ramener votre ordinateur avec vous et le tour est joué. Mais, tout comme le PC fixe, il y a des inconvénients. Le premier est que les machines actuelles sont faites d’un bloc. Il est compliqué alors d’accéder aux pièces pour les changer individuellement, que ce soit en cas de panne ou dans le cadre d’une amélioration hardware. Ainsi, il faudra soit emmener votre ordinateur chez un spécialiste, ou alors en changer quand vous voudrez de meilleures compétences.

Voici donc le premier choix que vous avez à faire : PC fixe ou portable ? Pour synthétiser, un ordinateur fixe, dans une maison, a sa place dans un salon ou un bureau. Il a pour vocation d’être utilisé plus ou moins par tout le monde (en dehors des heures de travail) et peut servir à plein d’autres choses que le jeu. Le PC portable lui, a un aspect plus personnel, peut s’emmener partout, mais est limité par son autonomie (en l’absence de prise) et la difficulté que l’on peut rencontrer à changer les pièces. À vous de voir ce que vous préférez.

Le choix de l’OS, un élément capital

Maintenant que vous savez quel format d’ordinateur vous souhaitez, il est temps de se pencher sur l’OS. Bien qu’il en existe toute une flopée, surtout au niveau des systèmes d’exploitations alternatifs (Linux, Ubuntu, etc.), nous allons nous concentrer sur les trois principaux que l’on rencontre dans le commerce : Windows, MacOS et Chrome.

Pourquoi c’est important ? Tout simplement parce qu’en fonction des OS, notamment entre Windows et MacOs, il peut y avoir des problèmes de compatibilités avec des fichiers, car les applications qui servent à les ouvrir ne sont parfois pas disponibles sur l’autre machine. C’est de plus en plus rare car les développeurs font dorénavant en sorte que tout soit compatible, mais cela peut arriver, notamment sur des logiciels pointus, comme ceux du montage vidéo. En effet, sur MacOS il y a des logiciels de montage propres à Apple, que vous ne pourrez pas exporter sur Windows, et vice-versa. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Notre conseil est que si, sur votre lieu de travail, vous avez un Mac, il vaut mieux opter pour un Mac chez vous.

Pour entrer un peu dans les détails, voyons les différences entre les différents OS. Vous n’êtes pas sans savoir que Windows est le système d’exploitation de Microsoft, MacOS celui d’Apple et ChromeOS celui de Google. Windows est le plus utilisé, et celui que vous allez retrouver sur la majorité des appareils disponibles sur le marché. Peu importe la marque de votre ordinateur : Dell, HP, MSI, Asus, Acer, Lenovo... il y a de grandes chances pour que vous tombiez sur un modèle avec Windows. C’est le système d’exploitation le plus simple, celui que l’on connaît tous, et le plus facile à prendre en main. Il est en face de MacOS, dont chaque version change de nom, et que vous allez retrouver sur tous les produits Apple : iMac, MacBook, iPad, iPhone, etc. Il s’agit d’un excellent système d’exploitation, stable et fluide, très apprécié de ceux qui travaillent sur l’image et la vidéo. Ce sont des appareils puissants, fins et au look épuré. Si vous n’avez pas connu MacOS, la transition depuis Windows peut s’avérer un peu brusque. Mais au bout de quelques heures, vous aurez les automatismes de ces appareils et pourrez facilement les utiliser.

Enfin, vient ChromeOS, pour les appareils tournant avec Chrome. Tout comme Windows, vous pouvez retrouver ChromeOS sur des PC d’un peu toutes les marques. Attention à ne pas vous tromper à l’achat, car les différences entre les deux sont flagrantes à l’utilisation. ChromeOS utilise un système d’exploitation sous Android, comme ceux que l’on peut retrouver sur smartphone. Ainsi, vous ne serez pas dépaysé en utilisant un PC portable sous ChromeOS car vous devrez passer par le Google Play Store pour télécharger vos apps de travail. Ces ordinateurs, des Chromebooks, sont très appréciés des étudiants car ils ne sont pas très chers. C’est dû à leur disque dur de très petite capacité, car tout le stockage se fait en ligne via le Cloud de Google. Ainsi, vous vous retrouvez souvent avec des fiches produit qui indiquent 32 go de stockage, mais il ne faut pas s’arrêter à ça. Vous aurez 100 Go d’offerts sur le Cloud de Google, ce qui est amplement suffisant pour faire de la bureautique. Car l’inconvénient des Chromebooks, c’est qu’ils ne vous permettent pas de faire du gaming. En tout cas du gaming traditionnel. Par contre, vous pourrez toujours télécharger les jeux du Google Play Store et y jouer sur votre ordinateur. Mais ne vous attendez pas à faire tourner des gros titres en dehors de ça. Ce n’est pas la vocation première du Chromebook.

Voici donc les trois choses à retenir pour ce qui est des OS : MacOS si vous êtes habitué, ou si vous travaillez beaucoup sur la retouche d’images, de photos ou de vidéos. Bien sûr ce n’est pas limité à cette utilisation, mais c’est ce que nous vous recommandons. Si vous êtes serré niveau budget, que vous cherchez un appareil uniquement dédié à la bureautique ou simplement un PC portable de dépannage avant de retrouver le confort de votre bureau, un Chromebook est ce qui se fait de mieux. D’autant que vous pouvez lui ajouter du stockage externe via les ports USB. Enfin, pour un usage polyvalent, plus classique, certes, mais qui convient à la majorité des utilisateurs : Windows est une valeur sûre, que vous retrouverez de toute façon avec la plus grande majorité des ordinateurs du marché.

Les composants

Il est temps de se pencher sur l’intérieur des ordinateurs, et des composants qui font tourner le tout. Car maintenant il va s’agir de s’intéresser à la configuration de votre ordinateur. Les plus bricoleurs d’entre vous peuvent s’acheter les pièces et une par une pour assembler leur machine comme bon leur semble. Ce n’est pas très compliqué et ça demande un peu de curiosité. Les autres se tournent plus facilement vers des configurations toutes faites. Il faut tout de même surveiller si les composants proposés ne sont pas trop vieux, sous peine de risquer une obsolescence rapide, ce qui pourrait s’avérer très gênant, surtout pour une configuration portable.

La première chose à regarder est le processeur. C’est le centre névralgique de votre machine et c’est lui qui va plus ou moins statufier de la puissance globale de votre appareil. Pour ça, il y a deux grandes marques : Intel et AMD. Pour un PC, qu’il soit fixe ou portable, nous vous conseillons un minimum d’Intel i5 pour avoir un appareil relativement efficace. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le modèle le plus puissant est le Intel i9. Pour ceux qui préfère il y a bien sûr l’équivalent chez AMD, avec les processeurs Ryzen. Vous pouvez trouver des processeurs Intel i3, qui sont tout à fait honnêtes, notamment sur les Chromebooks qui ne demandent pas une grosse configuration pour tourner. Mais si vous souhaitez avoir un ordinateur qui fasse plus que de la bureautique et qui vous tienne une paire d’années, un i5 est un minimum syndical.

Avec le processeur vient la carte graphique. Sa présence n’est pas indispensable et certains ordinateurs s’en passent très bien, se servant de la puissance du processeur pour les graphismes. Si vous faites de la bureautique, pas de problème, vous ne verrez pas la différence. Par contre, si vous faites une activité plus soutenue, il vous faudra une carte graphique dédiée. En fonction de votre machine, fixe ou portable, celles-ci ne font pas la même taille et n’ont pas la même puissance. Tout comme les processeurs, il y a deux grandes écoles pour les cartes graphiques : Nvidia et AMD. Difficile de vous recommander un modèle en particulier, car il en sort de nouveaux régulièrement. Nous pouvons néanmoins vous renvoyer sur notre article “comment choisir sa carte graphique” afin que vous ayez plus d’informations sur le sujet. Mais retenez ceci : une carte graphique dédiée sera toujours plus puissante qu’une intégrée au processeur.

Troisième aspect technique important : la RAM, ou mémoire vive. C’est elle qui va être utilisée quand vous allez lancer un programme, un logiciel ou un jeu, et qu’il va s’ouvrir et s’exécuter plus ou moins vite. La RAM se présente sous la forme de barrettes qui viennent se clipser sur la carte mère. De nos jours, elle se compte en giga-octets et nous vous conseillons un minimum de 8 Go de RAM pour être à l’aise devant votre PC. Là encore, tout est relatif, et si vous optez pour un petit PC ou un Chromebook à vocation uniquement bureautique, 6 Go ou 4 Go pourront être amplement suffisants. 8 Go, c’est plutôt dans l’optique ou vous voulez un ordinateur polyvalent. Sachez que les modèles les plus puissants sur le marché peuvent monter jusqu’à 64 go de RAM, mais à moins de vouloir faire décoller une fusée, vous n’aurez pas besoin d’aller jusque là.

Enfin, parlons du stockage, point d’orgue d’une bonne configuration. En effet, il faut de la place pour enregistrer vos documents, images ou vidéos le cas échéant. Si vous êtes graphiste, par exemple, vous savez qu’un projet peut faire plusieurs dizaines de giga octet. Il faut donc suffisamment d’espace pour pouvoir travailler. Ce problème, s’il a lieu d’être, peut être contourné par des espaces de stockage externes, comme des clés USB ou encore un disque dur externe. Mais si vous ne voulez pas vous encombrer avec ça, mieux vaut avoir un disque dur de base assez solide. Vous avez trois technologies sur le marché, qui peuvent très bien cohabiter par ailleurs. Il y a tout d’abord le disque dur classique, ou HDD. C’est le modèle le plus répandu, son prix a baissé un peu avec l’arrivée des SSD sur le marché, et on trouve des modèles de 2, 4, 6 ou 8 To assez facilement. Viennent ensuite les fameux SSD : ce sont également des disques durs mais leur vitesse d’accès et de lecture est dix fois supérieure à celle d’un HDD. Vos fichiers s’ouvrent plus vite, vous naviguez plus rapidement dans vos dossiers, bref : c’est mieux. Mais c’est aussi plus cher. Certains constructeurs optent pour un compromis : l’OS est installé sur un SSD, afin que l’ordinateur s’allume en quelques secondes. Pour les données, le relais est passé à un disque dur. Cela permet, entre autre, de n’avoir à formater que le SSD en cas de problème, ou, au contraire, de vider tout le HDD tout en laissant Windows (ou autre) d’installé. Et enfin, parlons de l’hybride mémoire eMMC, pas dépourvue d’intérêt, dont les capacités se situent entre le HDD et le SSD. C’est une mémoire que l’on retrouve en grande majorité sur les Chromebooks, sa vitesse est environ 5 fois supérieure à celle d’un HDD. Elle permet un accès rapide, mais limité en termes de capacité. Généralement les eMMC font entre 32 et 34 Go d’espace de stockage.

Maintenant que vous savez tout ça, vous pouvez choisir votre PC pour le télétravail en toute tranquillité. Il vous suffit d’avoir en tête ce que vous comptez en faire dans la vie de tous les jours, et ne pas hésitez à anticiper, si le budget le permet, pour son usage futur. Ainsi, votre ordinateur de télétravail vous suivra quelques années sans que vous ayez besoin d’en changer.
lire la suite

Notre sélection Very Goods

1. Le Chromebook compact et abordable Acer CB314-1H-C5F4

Le Chromebook compact et abordable Acer CB314-1H-C5F4

Acer CB314-1H-C5F4

amazon

349.00€

  • : tarif très abordable
  • : lancement très rapide
  • : il faut prendre en main ChromeOS
copyright VOIR SUR AMAZON
Commençons notre liste avec un PC portable Chromebook (qui tourne sous Chrome donc) de la marque Acer : le CB314-1H-C5F4. Derrière ce nom de produit un peu barbare se cache un ordinateur portable de 14” tournant sous ChromeOS, donc parfait pour la bureautique. Comme nous l’avons dit dans notre partie “comment choisir ?”, cet ordinateur est un peu moins puissant que ceux tournant sous Windows ou Mac. Mais ils sont toutefois très fonctionnels et intéressants pour ceux qui n’ont pas un gros budget. Vous avez donc un processeur Intel Celeron N4000, 8 go de RAM et un stockage avec un eMMC de 64 go. Bonne surprise du côté de l’autonomie, avec 12,5 heures annoncées, ce qui permet de l’emmener partout. D’autant que cet ordinateur ne pèse que 1,5 kg, ce qui le rend aisément transportable. L’ordinateur s’allume très vite, en seulement 8 secondes, et via le Google Play Store vous pouvez retrouver des applications incontournables comme la suite Office : Word, Excel, etc. Enfin, il dispose d’une grande connectivité avec de nombreux ports USB, pour brancher des clés, des disques durs, etc.

2. Le PC portable pour télétravailler sous Windows 10 Asus Vivobook S S433IA-EB181T

Le PC portable pour télétravailler sous Windows 10 Asus Vivobook S S433IA-EB181T

Asus Vivobook S S433IA-EB181T

amazon

799.00€

  • : un bon rapport qualité/prix
  • : un SSD plutôt conséquent
  • : il n’y a pas de port Ethernet
copyright VOIR SUR AMAZON
Continuons avec un autre modèle d’ordinateur portable, cette fois sous Windows 10, en la personne du Asus Vivobook S S433IA-EB181T. Celui-ci propose un écran de 14”, avec un affichage en Full HD. Côté technique, vous serez servi car vous avez un processeur AMD Ryzen 5 4500U, 8 go de RAM, et surtout un SSD de 128 go. C’est un appareil plutôt fin, puisqu’il mesure 32,4 x 1,6 x 2,1 centimètres, dépourvu de lecteur de disque physique (comme la majorité des PC portables actuels qui basent tout sur le dématérialisé). Par contre, vous n’avez pas de carte graphique dédiée, celle-ci est intégrée au processeur et il s’agit d’une AMD Radeon Vega 8 Graphics. Il s’agit d’un très bon PC à un prix tout à fait correct, qui vous durera un bon moment si vous en prenez soin et qui vous permet de faire plus que de la simple bureautique.

3. Une unité centrale “gaming” Megaport PC Gamer Platine

Une unité centrale “gaming” Megaport PC Gamer Platine

Megaport PC Gamer Platine

amazon

799.00€ 999.00€

  • : une tour puissante, pas seulement dédiée au gaming
  • : le SSD et le HDD bien spacieux
  • : il n’y a que la tour, il faut acheter ou déjà avoir le reste
copyright VOIR SUR AMAZON
Nous avons décidé de vous proposer maintenant une unité centrale, un PC fixe donc, composée de plusieurs éléments assemblés sous le nom de Megaport PC Gamer Platine. Première remarque : il n’y a ni écran, ni clavier, ni souris : il faudra donc faire des acquisitions séparées si vous ne possédez pas ces éléments. Nous avons choisi un modèle gaming car ses capacités plus poussées qu’un modèle de bureautique, pour un prix intéressant qui plus est, peuvent intéresser ceux qui font plus que du traitement de texte en télétravail. Avec cette tour, vous allez pouvoir vous attaquer à des travaux plus solides, comme la retouche photo/vidéo ainsi qu’un peu de montage. Dans cette tour vous trouvez un processeur AMD Ryzen 5 2600 6x 3,40 GHz, une carte graphique dédiée GeForce GTX1660 6Go, 16 go de RAM et le duo de choc SSD de 240 go et HDD de 1 to. Cette tour est livrée avec une version de Windows 10 Home préinstallée. Vous n’avez plus qu’à la brancher et vous en servir. Esthétiquement, le boîtier est équipé de plein de LEDs pour donner un côté “gaming”, mais vous n’êtes pas obligé de les allumer si vous ne vous en servez pas.

4. L’ordinateur portable tactile convertible Dell Inspiron i7791-5982SLV-PFR

L’ordinateur portable tactile convertible Dell Inspiron i7791-5982SLV-PFR

Dell Inspiron i7791-5982SLV-PFR

amazon

1069.00€ 1149.00€

  • : l’option Dell Mobile Connect
  • : le PC devient tablette tactile
  • : le stylet n’est pas inclus
copyright VOIR SUR AMAZON
Retournons vers un modèle d’ordinateur portable et tournons-nous du côté de Dell pour découvrir le modèle Inspiron i7791-5982SLV-PFR. Celui-ci se démarque par son côté convertible qui permet de faire pivoter l’écran et le clavier jusqu’à presque 180° pour en faire une tablette. Il s’agit d’un ordinateur hybride fonctionnant sous Windows 10 avec un processeur Intel Core i5-10210U, une carte graphique dédiée NVIDIA GeForce MX250 2GB, 8 go de RAM et un SSD de 256 go. Si on regrette l’absence de HDD, on apprécie beaucoup le mode tablette, très pratique pour celles et ceux qui doivent passer en mode dessin pour les besoins de leur travail. D’autant plus que, bien entendu, celui-ci est tactile pour l’occasion. L’écran mesure en plus 17,3”, ce qui en fait un modèle suffisamment large pour être correctement lisible. Il est bien entendu équipé d’une webcam avec des micros, afin de faire toutes vos réunions et visioconférences sans avoir besoin d’investir en plus. On apprécie aussi beaucoup la fonctionnalité Dell Mobile Connect qui permet de relier votre smartphone, iOS ou Android à l’ordinateur. Ainsi, toutes vos notifications seront affichées à l’écran, vous n’avez pas à jongler avec votre smartphone et votre PC.

5. La tour fixe montée par Memory PC avec un Intel i9

La tour fixe montée par Memory PC avec un Intel i9

Memory PC

amazon

1049.00€

  • : on apprécie la présence du lecteur CD/DVD, chose de plus en plus rare
  • : les performances générales sont assez exceptionnelles...
  • : … sauf pour la carte graphique qui pourrait être mieux
copyright VOIR SUR AMAZON
Retour sur une tour pour PC fixe, seule également (vous devez donc avoir ou acheter un écran, une souris et un clavier au minimum). Celle ci n’a pas le côté “tour gaming” que l’on a pu voir avec le modèle de Megaport, ce qui ne l’empêche pas de cacher des caractéristiques très puissantes. Déjà, il s’agit d’une tour qui tourne sous Windows 10. Pour ça, elle utilise un processeur Intel i9-9900K 8X 3.6 GHz couplé à une carte graphique Intel UHD 630 (que vous pouvez aisément remplacé par une carte graphique dédiée). Vous avez pas moins de 32 go de RAM pour faire tourner tous vos programmes même les plus gourmands. Mais là où vous allez être à votre aise, c’est au niveau de l’espace de stockage : comptez sur 960 go de mémoire SSD et un HDD de 4 to. Autant vous dire que là, vous pouvez installer programmes sur programmes et stocker des projets de plusieurs dizaines de go sans vous soucier de l’espace. Il s’agit d’un modèle puissant, bien sûr qui dit puissance dit un peu gaming, ou au moins de la polyvalence dans l’utilisation. Cette tour sera un très bel ajout à votre bureau si vous comptez faire du télétravail sur le long terme, ou que vous comptiez vous mettre à votre compte.

6. Le PC portable made in Apple, le MacBook Pro 16”

Le PC portable made in Apple, le MacBook Pro 16”

Apple MacBook Pro 16”

amazon

2309.99€ 2699.00€

  • : l’écran Retina, on fait difficilement mieux
  • : se manie très bien, même sans souris
  • : l’absence de lecteur optique
copyright VOIR SUR AMAZON
Après ChomeOS et Windows, il est temps de nous tourner vers un modèle de PC portable qui tourne sous MacOS. Les Very Goods ont choisi pour l’occasion le MacBook Pro et son écran Retina de 16” qui garantit un affichage excellent. Ce modèle tourne avec un processeur Intel Core i7, mais sachez qu’il est possible de le choisir, moyennant quelques dizaines d’euros supplémentaires, avec un Intel Core i9. Pour ce qui est de la RAM vous avez 16 go, ce qui est amplement suffisant pour le faire tourner correctement, et vous pouvez compter sur 512 go de stockage via le SSD dédié. Rajoutez une petite carte graphique intégrée au processeur, une Intel UHD Graphics 630, avec une autonomie de la batterie de 11h, et vous obtenez un PC portable prisé d’un grand nombre d’étudiants et de télétravailleurs. Travailler dessus, même sur des gros projets est un vrai plaisir tant l’interface MacOS a été faite pour ces situations qui exigent, même en mode nomade, une performance à toute épreuve. La carte graphique est amplement suffisante, même pour du montage vidéo et photo, les Mac n’étant pas faits, de base, pour le gaming. Et bien sûr, en dehors du travail, vous pourrez aisément vous adonner à toutes sortes d’activités sur cet ordinateur dont les fonctions dépassent largement le cadre professionnel.

7. L’ordinateur fixe ultime : l’iMac écran Retina 5K

L’ordinateur fixe ultime : l’iMac écran Retina 5K

iMac écran Retina 5K

amazon

2599.00€

  • : l’écran 5K flatte la rétine
  • : la carte graphique dédiée
  • : le prix
copyright VOIR SUR AMAZON
Concluons notre tour des meilleurs PC pour le télétravail avec le modèle prisé par tous les graphistes et monteurs vidéo : l’iMac avec son écran Retina capable d’afficher une résolution de 5K. D’une taille de 27 pouces, celui-ci permet de voir nettement chaque détail de vos images, photos et vidéos grâce à ses 5120 x 2880 pixels. Côté technique il est également au top de sa forme avec son processeur Intel Core i7 8 cœurs de 10e génération à 3.8 GHz, sa carte graphique dédiée AMD Radeon Pro 5500XT, ses 8 go de RAM et son SSD de 8 to. Vous allez pouvoir vous en donner à coeur joie, d’autant que, spécificité des iMac : il n’y a pas de tour, tout est dans l’écran. Certes, celui-ci est imposant mais il contient tous les composants nécessaires au bon fonctionnement de la machine. Il suffit d’appuyer sur le bouton de mise en route pour qu’il soit opérationnel dans les secondes qui suivent. Il s’agit d’un beau produit, très onéreux, mais qui vous durera des années et dont vous n’aurez pas à vous plaindre une seule fois.
Pour bien choisir un ordinateur de télétravail, il faut identifier ses besoins : allez-vous travailler depuis un bureau fixe chez vous, ou avez-vous besoin tout de même d’un minimum de mobilité ? Quelle puissance vous faut-il ? Quels logiciels allez-vous utiliser, et quels sont les systèmes d’exploitation capables de les lire ? Il faut aussi se poser la question du budget, bien entendu. Et une fois que vous aurez cerné tout ça, vous pourrez choisir votre ordinateur sereinement.