Quelle caméra de recul choisir ?Caméra de recul

Quelle caméra de recul choisir ?

La caméra de recul est un accessoire très pratique pour votre véhicule à bien des égards. Pour vous aider à faire un créneau, aligner la voiture avec une remorque, vérifier qu’il n’y a rien derrière pendant une marche arrière… Les Very Goods vous proposent un guide d’achat comparatif pour savoir comment bien choisir sa caméra de recul.

Si les voitures et autres véhicules les plus modernes sont souvent vendus avec une caméra de recul pré-installée, ce n’est pas forcément le cas de ceux qui ont déjà quelques années au compteur. Heureusement que l’on peut compter sur la technologie et un peu de bricolage (très simple) pour se procurer une caméra de recul indépendante et la fixer sur son propre véhicule. En plus de ça, si vous possédez une dashcam vous pouvez coupler les deux appareils pour en faire un détecteur de choc à l’arrière et ainsi surveiller ce qu’il se passe autour de votre voiture quand vous n’y êtes pas. Attention toutefois à ne pas confondre radar et caméra de recul. Le premier est seulement un signal sonor qui va s’amplifier si vous vous rapprochez d’un obstacle à l’arrière de votre voiture. Tandis que la seconde, dont il est sujet ici, vous montre le flux vidéo de qu’il y a au niveau du pare-choc arrière. Il y a même parfois des lignes de couleur afin de permettre de vous aligner parfaitement, ce qui est très pratique lors d’un créneau. Et, comme pour tout appareil électronique, il y a quelques variables à prendre en compte au moment de l’achat. C’est pourquoi Les Very Goods vous proposent ce guide d’achat comparatif, afin de vous aider à y voir plus clair dans les options proposées. Retrouvez en plus de ça notre sélection maison de huit caméras de recul qui peuvent convenir à tous les budgets et tous les utilisateurs, en fonction de vos besoins et vos moyens.

Le meilleur de notre sélection

Notre coup de coeur

Notre coup de cœur

Auto-Vox W7

118.99€

Voir l’avis de la rédac

  • une caméra tout-terrain
  • la résolution vidéo est bonne
  • la ventouse se décroche souvent
VOIR SUR AMAZON

Le choix rapport qualité prix

La caméra de recul sans fil Auto-Vox M1W

Auto-Vox M1W

79.99€

Voir l’avis de la rédac

  • un très bon rapport qualité/prix
  • l’antenne qui amplifie le signal est bien pratique
  • pas de vision nocturne, mais 6 LEDs qui éclairent la route
VOIR SUR AMAZON

Le choix haut de gamme

La caméra de recul Auto-Vox alimentée à l’énergie solaire Solar 1

Solar 1

179.99€

Voir l’avis de la rédac

  • l’alimentation solaire
  • la pose facile
  • angle de vision trop restreint
VOIR SUR AMAZON

Notre coup de cœur

Notre coup de cœur

Auto-Vox W7

amazon

118.99€

  • : une caméra tout-terrain
  • : la résolution vidéo est bonne
  • : la ventouse se décroche souvent
copyright VOIR SUR AMAZON
Après avoir parcouru plusieurs pages de modèles de caméra de recul, il s’est avéré que la marque Auto-Vox est la référente en la matière. De nombreux produits à des prix et des designs variés sont disponibles et ponctuent notre sélection. Rien que notre coup de coeur chez Les Very Goods est un modèle de chez eux, le W7. Il s’agit d’un modèle sans fil qui utilise les ondes numériques avec une portée de 10 mètres sans aucune interférence avec le WiFi ou le Bluetooth. La petite caméra de 4,2 x 3,3 cm offre une belle résolution en 720p qui est retranscrite sur l’écran, fourni, de 5” de diagonale. Elle peut résister à des températures extrêmes allant de -20°C à 65°C et dispose d’un indice de protection IP68, ce qui la rend polyvalente et tout-terrain. La caméra est équipée d’une vision nocturne, afin que vous puissiez vous diriger même dans l’obscurité. Et pour vous aider à bien faire vos manoeuvres, il y a des lignes de couleurs qui apparaissent à l’écran quand vous reculez. Ainsi, il est plus facile de s’aligner avec la voiture de derrière et le trottoir, cela vous facilite grandement la vie. Tous les accessoires sont fournis avec cette Auto-Vox W7 pour que vous l’installiez le plus vite possible.

comment choisir ?

Quel type de caméra de recul choisir ?

Avant de s’attaquer aux spécificités techniques des caméras de recul, il est important de savoir que vous pouvez, en gros, en trouver trois sortes sur le marché. Et si leur fonctionnement est similaire, c’est leur installation qui va différer, ainsi que leur prix.

Vous avez tout d’abord la caméra qui se fixe sur la voiture avec une simple bande magnétique que l’on pose sous le pare-choc. Ensuite, il est possible de percer le pare-choc lui-même afin de placer la caméra à l’intérieur, ce qui a pour avantage de la rendre quasi invisible depuis l’extérieur et en plus de la protéger encore plus des intempéries, éclaboussures ou autres chocs. Enfin, et là vous aurez sans doute besoin de l’aide d’un professionnel, il est possible de se faire installer un système complet avec caméra et écran intégré au tableau de bord. Cela demande une certaine expertise ainsi qu’un savoir-faire, et surtout c’est plus onéreux.Mais également plus fiable.

Cela pose donc une première question : faut-il préférer une caméra sans fil à une caméra filaire ?

Là aussi, tout dépend de votre niveau de bricolage et/ou de votre patience. La caméra sans fil s’installe assez facilement. Il suffit de poser le capteur à l’arrière et de le fixer. Ensuite, soit en WiFi ou via le Bluetooth, le signal vidéo est transmis au récepteur. Alors ça peut-être directement sur votre smartphone, ou, parfois, sur un écran LCD fourni avec la caméra que vous fixer sur votre tableau de bord tel un GPS.  C’est très pratique, cela ne demande pas beaucoup de bricolage et l’utilisation est instantanée. Par contre, et c’est le souci que l’on peut rencontrer avec ce type de caméra de recul, c’est que les ondes, qu’elles soient WiFi ou Bluetooth, peuvent être perturbées, surtout en environnement urbain. En effet, comme toutes les maisons, ou presque disposent du WiFi et pareil pour les smartphones dans la rue qui ont le Bluetooth d’allumé : des interférences peuvent se créer. Cela peut perturber la qualité de l’image, la dégrader au point de la rendre inutilisable lors de votre manoeuvre. C’est rare que ça arrive à ce stade, mais il faut prendre ce paramètre en compte.

L’autre solution est d’installer un modèle filaire. Là, il n’y a pas de soucis, le signal vidéo est transmis directement de la caméra à l’écran, sans latence et sans interférence. Par contre, cela va vous demander un petit peu plus de bricolage en amont. En effet, la caméra étant au niveau du pare-choc ou de la plaque arrière, et l’écran dans l’habitacle près du conducteur, il va falloir faire passer une bonne longueur de câble. Et bien entendu le mieux c’est de le dissimuler afin qu’il ne représente pas un danger sur la route, à pendre du plafond ou traîner au sol. Il va donc falloir passer sous les tapis, dans les chambranles, sous le tableau de bord… Bref, cela demande un peu de bricolage, vous pouvez d’ailleurs vous faire aider d’un professionnel. Mais vous aurez ensuite un système propre et net et n’aurez pas à vous soucier des éventuelles interférences sur l’image.

La qualité de l’image de la caméra de recul

S’il y a bien un point sur lequel il ne faut pas lésiner au moment de choisir votre caméra de recul, c’est bien la qualité de l’image. En effet, si vous voulez voir correctement ce que vous filmez à l’arrière, il faut que la résolution soit élevée. De préférence nous vous conseillons de vous tourner vers des modèles qui proposent du 1080p, ou a minima du 720p. Mais il faut de la HD, qu’elle soit Full ou non, pour avoir une qualité d’image correcte. Si vous partez sur des modèles, certes au prix plus attractif, mais qui proposent une image en 480p ou inférieure.

Le rendu sur votre smartphone ou l’écran LCD fourni avec sera alors moindre, résultant en un amas de pixels pas très lisible. Alors si vous êtes sur un terrain dégagé, cela peut encore être possible de manoeuvrer, mais il suffit qu’il y ait une tâche ou autre gêne sur l’écran pour ne plus rien y voir. Privilégiez donc un affichage HD, en couleurs (car il existe aussi des écrans et caméras noir et blanc) et avec un mode de vision nocturne. Ainsi, vous pourrez voir même dans l’obscurité la plus totale.

Complémentaire à la qualité de l’image : l’angle de vue. En effet, plus celui-ci est large, plus vous aurez une vision d’ensemble de ce qu’il se passe derrière. Attention toutefois à ne pas prendre trop large, sous peine de déformer l’image et de passer en mode fish-eye qui fausse les perspectives et peut causer des problèmes lorsque vous faits des manoeuvres. Un angle de vue entre 160° et 170° est donc conseillé, pour avoir quelque chose de réaliste.

La résistance de la caméra de recul

Autre point important, surtout si vous fixez la caméra sur votre pare-choc ou au niveau de la plaque : sa résistance à la pluie et à la poussière. Pour cela il faut se renseigner sur l’IP, ou indice de protection. Il s’agit d’une valeur chiffrée que l’on pourrait croire composée d’un seul nombre à deux chiffres, il s’agit en fait de deux chiffres indépendants. Le premier indique la résistance aux solides et à la poussière, par exemple. Et le second à l’eau. Ainsi, une caméra avec un IP de 69 aura la plus grosse protection dans les deux cas (il s’agit d’un nombre fantaisiste qui sert d’exemple). En cas d’absence de protection, ne vous attendez pas à lire un 0 mais plutôt un X. Ainsi, un appareil certifié IPX8 aura une grande résistance à l’eau, et pourra même être temporairement immergé, mais ne sera pas du tout résistant à la poussière. Privilégiez ainsi un modèle de caméra de recul avec un bon indice de protection dans les deux cas, surtout pour l’eau, car la conduite par temps de pluie est quelque chose de régulier.
lire la suite

Notre sélection Very Goods

1. La petite caméra de recul avec éclairage LED MiCarBa

La petite caméra de recul avec éclairage LED MiCarBa

MiCarBa

amazon

  • : se monte facilement sur la plaque d’immatriculation
  • : prix attractif
  • : résolution peu avantageuse
  • : montage filaire un peu laborieux
copyright VOIR SUR AMAZON
Pour notre premier produit, nous vous présentons une caméra de recul un peu particulière dont il faut bien lire le descriptif. En effet, il s’agit d’une caméra seule, par MiCarBa, fournie avec tous les câbles qui permettent de la relier à votre GPS existant, l’écran de votre lecteur DVD de voiture, ou tout autre appareil disposant d’un écran et de la connectique adéquate. Elle offre une résolution d’image de 480p avec un angle de vue de 170° qui permet de bien voir ce qu’il y a à l’arrière lorsque vous reculez. Si elle ne dispose pas de vision nocturne, elle compense avec la présence de LEDs tout autour de l’objectif. Les lampes projettent une lumière suffisante pour pouvoir manoeuvrer tout en voyant clair, même dans l’obscurité. La caméra est livrée fixée à un support inclinable, ce qui permet de pouvoir la régler à la bonne hauteur. Et bien entendu elle est fournie avec tous les câbles, à passer dans les chambranles pour réaliser l’installation la plus propre possible. Notez qu’elle dispose d’un indice de protection IP67, ce qui la rend résistante à quasiment toutes les formes d’usure liées aux intempéries.

2. La petite caméra de recul filaire avec moniteur par Jansite

La petite caméra de recul filaire avec moniteur par Jansite

Jansite

amazon

32.99€

  • : un pack complet caméra + écran à petit prix
  • : la caméra est robuste
  • : il faut bricoler pour passer les câbles
copyright VOIR SUR AMAZON
Continuons avec un autre modèle de caméra de recul, de la marque Jansite cette fois, qui offre en plus un écran de contrôle de 4,3” de diagonale. Il s’agit encore une fois d’un modèle qui se branche de façon filaire, il va donc falloir sortir la malette de bricolage pour accéder aux gaines et passer sous les tapis de la voiture pour bien dissimuler les fils. La caméra et le moniteurs sont reliés au même câble qui va se brancher sur la prise d’allume-cigare afin de servir d’alimentation aux deux appareils. La caméra dispose d’une fonction de vision nocturne et d’un angle de vision de 120°, ce qui peut paraître petit mais qui, à l’usage, est amplement suffisant. La résolution de 480p est correcte et suffit pour les usages classiques, d’autant que la caméra est IP68 et donc qu’elle résiste aux éclaboussures et à la poussière, en plus d’être protégée par une coque anti-choc. L’écran de contrôle quant à lui se fixe sur le tableau de bord ou le pare-brise grâce à son système de ventouse. 

3. La caméra de recul qui faut aussi dashcam par Chortau

La caméra de recul qui faut aussi dashcam par Chortau

Chortau

amazon

49.99€ 119.99€

  • : le rétroviseur tactile sur 4,3” fonctionne bien
  • : pour le prix vous avec une dashcam avant/arrière complète
  • : l’installation filaire demande un certain savoir-faire
copyright VOIR SUR AMAZON
Découvrons maintenant un produit un peu particulier puisqu’il s’agit d’un système complet de dashcam avant et arrière avec fonction caméra de recul, par Chortau. C’est bien entendu cette dernière fonction qui nous intéresse le plus, mais si tout le kit est intéressant. En effet, il se fixe au niveau du rétroviseur pour le remplacer avec d’un côté une caméra qui filme la route. Et de l’autre, le rétroviseur classique qui devient écran tactile et peut vous afficher l’image de la caméra arrière. Vous pouvez pianoter dessus pour configurer les différents paramètres. Sachez que la caméra avant filme en 1080p, soit en Full HD, tandis que la caméra arrière se contente d’un très honnête 720p. Elle vous offre une ligne qui vous guide lors du stationnement, lorsque la marche arrière est engagée. Et bien entendu elle dispose d’un indice de protection IP67 qui la rend totalement imperméable aux intempéries. Par contre il s’agit toujours d’un modèle filaire qui demande de tirer quelques câbles pour fonctionner correctement.

4. La caméra de recul sans fil Auto-Vox M1W

La caméra de recul sans fil Auto-Vox M1W

Auto-Vox M1W

amazon

79.99€

  • : un très bon rapport qualité/prix
  • : l’antenne qui amplifie le signal est bien pratique
  • : pas de vision nocturne, mais 6 LEDs qui éclairent la route
copyright VOIR SUR AMAZON
Retrouvons la marque Auto-Vox, découverte avec notre produit coup de coeur, pour une autre caméra de recul sans fil, cette fois-ci le modèle M1W. Comme nous l’avons dit, elle est quasiment sans fil puisqu’il faut tout de même relier la caméra à un émetteur doté d’une antenne qui permet d’émettre le signal vidéo sans absolument aucune interférence. Ainsi, pas de soucis d’être gênés par les ondes WiFi ou Bluetooth des autres appareils alentours, avec la M1W vous allez pouvoir vous en servir partout. Elle offre une belle résolution de 720p qui vous permet de bien voir à 170° à l’arrière lorsque vous reculez. Elle est montée sur un support inclinable à 45°, ainsi vous pourrez la régler convenablement en fonction de la hauteur où elle est installée. L’écran de contrôle se branche sur la prise allume-cigare de votre véhicule, et dispose d’un port USB supplémentaire afin de pouvoir brancher votre smartphone ou tout autre appareil utilisant ce système de charge.

5. La caméra de recul à écran splitté par Camecho

La caméra de recul à écran splitté par Camecho

Camecho

amazon

105.99€ 149.99€

  • : les câbles sont longs (2 x 10 mètres)
  • : la possibilité de brancher jusqu’à 4 caméras
  • : c’est une installation lourde
copyright VOIR SUR AMAZON
Le produit dont nous vous parlons ici est un peu particulier. En effet, même s’il s’agit bien d’une caméra de recul de la marque Camecho, l’écran de contrôle a une particularité : il dispose de 4 entrées vidéo différentes, ce qui fait que vous pouvez brancher jusqu’à 4 caméras sur le même appareil. Le pack présenté ici vous en offre deux, ce qui fait que vous pouvez surveiller deux angles simultanément, dont l’arrière bien entendu. Chaque caméra dispose d’un indice de protection IP68 et peut donc être placée absolument partout sur votre véhicule, quel qu’il soit, à condition d’être bien fixée. Le moniteur, assez lourd, se fixe avec des vis et peut être actionné via une télécommande afin de jongler entre les flux vidéos ou les actionner à distance. Il s’agit d’un modèle filaire, qui demande donc de faire un minimum de bricolage. Il est possible de faire apparaître sur la caméra qui sert pour le recul des repères de couleur afin de se guider pour être bien aligné pendant la manoeuvre.

6. La caméra de recul sans fil pour gros véhicules par Yuzeu

La caméra de recul sans fil pour gros véhicules par Yuzeu

Yuzeu

amazon

121.99€ 239.99€

  • : pose facile et rapide
  • : une belle définition d’image
  • : pas adaptée aux voitures
copyright VOIR SUR AMAZON
Passons maintenant à un appareil plutôt dédié aux véhicules de type semi-remorque, camping car ou encore bus : la caméra de recul Yuzeu. C’est la taille de son moniteur de contrôle qui la destine à cet usage, car il est assez imposant et pourrait gêner la visibilité dans un habitacle de voiture classique. De plus, avec ses performances assez poussées (comptez par exemple une portée du signal WiFi de 150 mètres), il vaut mieux l’utiliser sur un véhicule capable de les exploiter au maximum. Lorsque vous faites marche arrière, le moniteur affiche automatiquement l’arrière et la ligne de stationnement pour vous aider à vous garer. Elle dispose d’un angle de vision de 130° avec une vision nocturne qui permet de manoeuvrer dans toutes les situations. Et bien sûr, la caméra est étanche avec un indice de protection IP65 qui permet de rouler dans toutes les situations. On apprécie l’installation sans fil rapide et la configuration simple qui permet de la rendre fonctionnelle seulement quelques minutes après son déballage.

7. La caméra de recul Auto-Vox alimentée à l’énergie solaire Solar 1

La caméra de recul Auto-Vox alimentée à l’énergie solaire Solar 1

Solar 1

amazon

179.99€

  • : l’alimentation solaire
  • : la pose facile
  • : angle de vision trop restreint
copyright VOIR SUR AMAZON
Concluons notre guide d’achat par un nouveau modèle de caméra de recul par Auto-Vox, la Solar 1, qui a la particularité d’être alimentée par l’énergie solaire. Il s’agit d’un modèle sans fil avec la caméra qui se pose au niveau de la plaque d’immatriculation. On apprécie beaucoup le côté écologique avec la batterie solaire, qui ne nécessite que 30 minutes d’ensoleillement quotidien pour une seule charge par an. En cas de pluie continue, la caméra peut tout de même fonctionner pendant deux mois. Le moniteur de la caméra est livré avec une télécommande qui permet de l’allumer et le contrôler sans avoir à y toucher, ce qui est très pratique surtout en situation de conduite. La caméra offre une vision nocturne qui permet de se garer dans les mêmes conditions qu’en journée. Le signal vidéo a une portée de 10 mètres, cela convient donc aux voitures et tous les véhicules qui font une longueur égale ou inférieure à celle-ci.
Une bonne caméra de recul se doit avant tout d’avoir une qualité vidéo acceptable, afin d’y voir clair quand on fait marche arrière. Ensuite, en fonction de votre aptitude au bricolage, vous voudrez peut-être opté soit pour un modèle filaire, soit une caméra WiFi. Et bien sûr il faut prendre en compte plein d’autres détails, comme la résistance à l’eau et la poussière, la possibilité d’enregistrer, etc. Mais avec tout ça, vous aurez de quoi choisir votre caméra de recul en toute tranquillité.