Quelle table de mixage choisir ?Table de mixage

Quelle table de mixage choisir ?

La table de mixage est un instrument pour les passionnés de musique ou encore ceux qui travaillent dans ce domaine. Elle permet, entre autres, de mélanger plusieurs sources sonores et d’y ajouter des effets. Les Very Goods vous expliquent comment bien choisir la vôtre.

Que vous soyez un simple amateur, un musicien, un ingénieur son ou un même un DJ : la table de mixage est un indispensable pour qui veut travailler sur le son. Elle permet de mélanger de la musique avec toute autre sorte de signaux audio. Vous pouvez superposer deux chansons (ou plusieurs, en fonction du nombre d’entrées disponibles), rajouter des voix sur un micro, régler les graves, les médiums, les aigues… L’usage d’un tel appareil peut sembler s’adresser aux professionnels, mais si vous êtes un particulier à la recherche du son parfait, ou que vous souhaitez vous lancez dans le mixage, une petite table pour débutant fera parfaitement l’affaire. Les Very Goods vous ont donc préparé un guide d’achat comparatif des différentes tables de mixages que l’on peut trouver sur le marché. Puis nous vous avons isolé les meilleures que nous vous répertorions dans une liste afin de vous aider à voir ce qu’il y a de disponible, et surtout à quels prix.

Le meilleur de notre sélection

Notre coup de coeur

Notre coup de cœur

Behringer XENYX 1202FX

77.00€

Voir l’avis de la rédac

  • de nombreuses entrées
  • pas mal d’effets à appliquer
  • pas de bouton de mise sur/sous tension
VOIR SUR AMAZON

Le choix rapport qualité prix

La table de mixage de studio Alesis MultiMix 8 USB FX

Alesis MultiMix 8 USB FX

162.50€

Voir l’avis de la rédac

  • 15 effets studio intégrés
  • bon rapport qualité/prix
  • la possibilité d’enregistrer sur PC
  • les boutons sont peut-être un peu fragiles
VOIR SUR AMAZON

Le choix haut de gamme

La table de mixage XXL Yamaha MG12

Yamaha MG12

244.00€

Voir l’avis de la rédac

  • une connectique multiple et de qualité
  • les compresseurs sur les 4 premiers canaux
  • son prix
VOIR SUR AMAZON

Notre coup de cœur

Notre coup de cœur

Behringer XENYX 1202FX

amazon

77.00€ 126.00€

  • : de nombreuses entrées
  • : pas mal d’effets à appliquer
  • : pas de bouton de mise sur/sous tension
copyright VOIR SUR AMAZON
Pour notre produit coup de coeur chez Les Very Goods, nous avons opté pour une table de mixage qui fait l’unanimité chez les experts : la Xenyx 1202FX de chez Behringer. Elle mesure 24,2 x 22 x 4,7 cm pour 2,08 kg ce qui en fait un modèle polyvalent, utilisable aussi bien chez soi qu’en déplacement. Elle est équipée de 12 canaux, 2 bus et 4 pré-amplis micro mais aussi d’égaliseurs “britanniques” 3 bandes et d’un processeur multi-effets. Vous allez donc pouvoir brancher 12 instruments sur votre table et les contrôler indépendamment les uns des autres. Il y a de nombreux effets à appliquer, comme l’echo, la reverb, le delay, etc. Si vous possédez un groupe et que vous faites de nombreux concerts ou même des répétitions, il s’agit de la table de mixage parfaite pour ce genre de situation. Il s’agit d’un modèle analogique, mais il est possible de la relier à un PC pour l’enregistrement (mais pas pour régler les différents niveaux).

comment choisir ?

Le fonctionnement de la table de mixage

Déjà, pour ceux qui ne voient pas trop ce que c’est, qu’est-ce qu’une table de mixage ? Il s’agit d’un appareil analogique ou numérique que l’on branche à sa ou ses sources audio d’un côté, et aux enceintes ou à un ordinateur de l’autre. Dessus se trouvent différents potentiomètres qui permettent de régler les niveaux de chaque piste indépendamment les unes des autres. Cela permet par exemple de faire des mix très simples en baissant doucement le son d’une chanson tout en montant le son d’une autre. Mais il y a des modèles plus avancés qui permettent également de rajouter des effets, ou avec de nombreuses entrées afin de rajouter un maximum d’instruments.

Les tables de mixage sont composées d’un réglage principal, le master, qui règle le volume général du son. Ensuite, chaque entrée correspond à ce que l’on appelle une piste, et qui se règle indépendamment des autres. Vous pouvez ainsi isoler le son d’une piste et travailler dessus, avant de la mélanger aux autres. Enfin, on retrouve aussi des sorties auxiliaires, qui elles permettent des effets. Donc si l’on résume, une table de mixage est composée :
  • d’entrées micros ou périphériques (ordinateur, smartphone, lecteur MP3, etc)
  • de sorties, pour brancher un casque, des enceintes mais aussi des périphériques. d’enregistrement, comme un ordinateur, par exemple.
  • d’entrées auxiliaires qui, comme nous le disions, permettent d’ajouter des effets.

Table de mixage analogique ou numérique

Vous trouverez deux grands types de tables de mixage : les modèles analogiques et les modèles numériques. De nos jours, ce sont les modèles numériques qui sont le plus répandus. Tout simplement parce que ceux-ci peuvent se relier à un ordinateur et, via celui-ci, vous pouvez enregistrer des réglages spécifiques selon les pistes. Vous pouvez ainsi en stocker à l’infini et les ressortir à l’envie pour les tester lorsque vous changez de piste. 

C’est l’un des gros avantages des modèles numériques, notamment lorsque vous travaillez vraiment avec le son. Vous pouvez, en quelques clics, enregistrer une disposition spécifique (et numérique) des potentiomètres et les ressortir à l’envie. Par contre les tables de mixage numériques ne permettent pas d’enregistrer les réglages directement sur l’appareil. Ce qui veut dire que si vous devez changer de lieu ou autre, vous devrez absolument emporter avec vous votre ordinateur pour avoir accès à vos réglages. Il y a de nombreux logiciels dédiés au traitement du son, à vous de voir quel est celui avec lequel vous êtes le plus à l’aise.

Les tables de mixages analogiques sont elles aussi très intéressantes. En effet, elles reproduisent un son plus clair et authentique car il ne passe pas par une machine. Il est directement restitué dans un casque ou des enceintes. Sur les modèles les plus simples, vous devez bouger manuellement chaque potentiomètre pour avoir le rendu sonore souhaité. Si vous changez de morceau et que vous voulez une autre ambiance sonore, il va falloir bouger de nouveau les potentiomètres. Sur certains modèles plus avancés, il est possible d’enregistrer des configurations bien précises. Il suffit ensuite d’appuyer sur les boutons d’enregistrement pour que les potentiomètres bougent tout seuls et se mettent dans la position où vous les avez enregistrés. Les enregistrements ne sont pas illimités, ce qui limite un peu l’intérêt de ces appareils. Ils sont toutefois encore très utilisés en studio d’enregistrement, notamment pour la qualité du son.

Le nombre d’entrées

Le nombre d’entrée est également un élément déterminant de votre choix de table de mixage. Il existe des modèles très simples avec deux entrées et une sortie, et des modèles professionnels qui peuvent avoir jusqu’à 48 entrées, voire même plus. Et entre ces deux extrêmes, il existe un grand nombre de tables de mixage pour les différents usages : 6, 8, 12 entrées… À vous de voir l’usage que vous allez en faire et surtout s’il y a une évolution possible.

En effet, si vous comptez vous lancer dans quelque chose de professionnel, vous pouvez commencer petit et changer de matériel au fur et à mesure. Mais le mieux est de toujours prendre légèrement au-dessus de ce que vous besoin en termes de nombre d’entrées à l’instant T. En effet, vous pourrez avoir besoin, à tout moment de rajouter un ou plusieurs instruments à votre installation. C’est pourquoi il vaut mieux prévoir plus large que pas assez. Certes, cela aura un coût supplémentaire, mais qui sera toujours moindre que si vous deviez racheter une toute nouvelle table de mixage.

Aussi, sachez que les modèles numériques sont plus chers que les analogiques. Cela est dû à toute la technologie embarquée qui permet de se relier à un ou plusieurs ordinateurs afin de régler le son. Toutefois, si vous ne vous y connaissez pas trop, n’optez pas pour un modèle de table de mixage trop compliqué sous peine d’être découragé face au nombre de boutons qu’il y a dessus.

Ergonomie, taille et fonctions

Ces trois critères, pris indépendamment, sont également à étudier lorsque vous allez choisir votre table de mixage. Commençons tout d’abord par l’ergonomie, que nous avons évoqué rapidement juste au-dessus. Il s’agit de la facilité de prise en main de l’appareil. Il faut que vous soyez à l’aise avec celui-ci. Cela passe par l’agencement des boutons sur la console, leur nombre, la facilité que vous avez à comprendre ce à quoi ils servent… Mais aussi par la présence, pour les modèles numériques, d’un logiciel à installer sur votre ordinateur, sa facilité d’utilisation, sa compatibilité, etc. Tout cela s’étudie en amont en consultant la fiche des produits sur les sites des constructeurs, afin de voir les caractéristiques détaillées de chaque table de mixage.

La taille a aussi son importance. En effet, que vous fassiez du traitement audio à domicile ou en mode nomade (si vous êtes animateur ou DJ par exemple), vous n’aurez pas forcément les mêmes envies. Si vous avez un espace dédié chez vous, ou carrément un studio, vous pourrez vous permettre de prendre un appareil qui s’étale un peu avec de nombreuses fonctions. Par contre, si vous êtes souvent en déplacement, il vous faudra un modèle plus compact, sans pour autant négliger le nombre d’entrées par rapport à votre matériel. Il faut donc trouver le bon compromis entre taille et fonctionnalités.

Ces dernières sont un des autres points cruciaux à ne pas négliger au moment de l’achat. Vous avez des tables de mixages qui permettent d'ajouter directement des sons via des boîtes à rythme. D’autres disposent de nombreux potentiomètres afin de diriger le moindre aspect de chaque piste. Tout ceci afin que le mélomane averti puisse obtenir la sonorité parfaite pour son mix. Si c’est un usage personnel et/ou amateur, une table de mixage avec des potentiomètres pour régler les aigues, les graves et les médiums sera amplement suffisante.
lire la suite

Notre sélection Very Goods

1. La petite table de mixage deux entrées Ibiza Mix500BT

La petite table de mixage deux entrées Ibiza Mix500BT

Ibiza Mix500BT

amazon

42.91€ 45.00€

  • : pas cher
  • : l’entrée Bluetooth est intéressante
  • : peut créer des interférences avec le WiFi
copyright VOIR SUR AMAZON
Si vous cherchez une petite table de mixage pour un usage personnel à domicile, vous ne devrez pas être déçu par la Ibiza Mix500BT. Pour 15 x 10 x 6,5 cm et 600 g, vous avez une table de mixage à deux entrées, une connexion Bluetooth ainsi qu’un port USB. Vous allez pouvoir contrôler les graves, les aiguës et le gain sur les deux canaux. Vous pouvez vous en servir avec un casque, y relier votre home cinéma… Et surtout utiliser le Bluetooth en entrée pour y relier votre smartphone ou votre tablette afin de diffuser du son. La portée de celui-ci est très réduite, comptez 5 ou 6 mètres, mais pour un usage personnel votre smartphone n’est jamais très loin de votre table de mixage. Enfin, la marque, Ibiza, fait partie de celles en qui l’on peut avoir confiance pour nous proposer du matériel de qualité. Bref, si vous recherchez une console de mixage peu chère pour débuter, celle-ci est toute indiquée.

2. La console de mixage ammoon Audio Mixer 7

La console de mixage ammoon Audio Mixer 7

ammoon Audio Mixer 7

amazon

79.99€ 89.99€

  • : un look pro
  • : chaque entrée est doublée XLR-Jack
  • : les préamplis micro sont faibles
copyright VOIR SUR AMAZON
La marque ammoon propose une table de mixage numérique au très bon rapport qualité/prix avec le modèle Audio Mixer 7. Comme son nom l’indique, elle dispose de sept canaux que vous pourrez diriger indépendamment les uns des autres. Il y a cinq prises d'entrée micro, ligne et INSERT ainsi que deux prises d'entrée ligne stéréo. La console de mixage est équipée d’une interface d'entrée USB et écran LCD montrant l'état de MP3 et USB. L’interface est très lisible, on sait tout de suite à quoi correspondent les boutons, à quel instrument correspond telle rangée. On la prend donc facilement en main et à peine branchée elle est en état de fonctionner. Elle mesure environ 32 x 24 x 4,5 cm pour 2,2 kg, ce qui en fait un modèle de taille et poids moyen, utilisable aussi bien chez soi qu’à l’extérieur, grâce à ses branchements très faciles.

3. La table de mixage Mackie Mix8

La table de mixage Mackie Mix8

Mackie Mix8

amazon

79.00€

  • : l’alimentation Phantom
  • : 4 canaux utilisables simultanément
  • : manque une interface PC
copyright VOIR SUR AMAZON
Découvrons maintenant une table de mixage noire et sobre de la marque Mackie, la Mix8. Ce mixeur compact est équipé de huit canaux, comme le laisse deviner son nom. Vous pouvez utiliser jusqu’à quatre canaux simultanément, et il y a deux entrées microphones et deux entrées stéréo. Les entrées micro sont équipées d’un equalizer 3 bandes et d’une alimentation Phantom. Il n’y a pas d’interface PC, il s’agit donc d’une table de mixage analogique. Il n’y a pas non plus d’enregistrement multipiste ni de système PFL qui permet d’avoir à la fois un retour dans le casque en plus de la sortie sur les enceintes. Cela en fait donc un modèle idéal pour les musiciens en répétition ou en concert.

4. La table de mixage 3 voies Numark M4

La table de mixage 3 voies Numark M4

Numark M4

amazon

109.00€ 129.99€

  • : pratique et efficace
  • : branchements faciles
  • : manque une connexion au PC
copyright VOIR SUR AMAZON
Continuons avec une autre grande marque reconnue dans le domaine de la hifi et de l’audio en général, avec la Numark M4. Cette petite console est principalement destinée aux DJ car elle permet de mélanger deux entrées phono et une entrée micro. Elle est très facile d’utilisation, avec les canaux 1 et 3 peuvent accueillir une platine mais il y a également une entrée ligne. Le canal 2 est dédié à la ligne mais il dispose de deux entrées. Quoi qu’il arrive, vous avez un potentiomètre pour passer d’un canal à un autre ou mélanger complètement les deux. Le crossfader est interchangeable, doté d'un réglage de courbe à deux modes (crossfade ou échange) ainsi que d'un mode reverse. Un appareil qui va droit à l’essentiel, sans s’encombrer de fonctions supplémentaires. Cette table de mixage fait ce qu’on lui demande, ni plus, ni moins.

5. La table de mixage de studio Alesis MultiMix 8 USB FX

La table de mixage de studio Alesis MultiMix 8 USB FX

Alesis MultiMix 8 USB FX

amazon

162.50€

  • : 15 effets studio intégrés
  • : bon rapport qualité/prix
  • : la possibilité d’enregistrer sur PC
  • : les boutons sont peut-être un peu fragiles
copyright VOIR SUR AMAZON
Passons maintenant à une table de mixage un cran au-dessus avec une qualité quasi-professionnelle : le modèle MultiMix 8 USB FX d’Alesis. Ce modèle comporte huit canaux avec une sortie USB stéréo 16 bits, 44,1/48 kHz, permet l'enregistrement et la lecture sur un ordinateur. Il est également égaliseur 3 bandes avec médiums semi-paramétriques pour les canaux 1 et 2, un 3 bandes classiques pour les 3 et 4, et un deux bandes pour les canaux 5 à 8. Il y a également un processeur d'effets DSP intégré avec bypass via pédale footswitch et circuit auxiliaire pour les processeurs d'effets externes.Pour ce qui est du branchement à l’ordinateur, il n’y a rien de plus facile : c’est du plug’n’play. Il suffit de la brancher à un PC pour que la table de mixage soit immédiatement reconnue et que les pilotes s’installent automatiquement. Vous pourrez ensuite vous en servir dans votre logiciel de traitement audio préféré pour travailler sur la musique.

6. La table de mixage professionnelle Alto Professional ZMX122FX

La table de mixage professionnelle Alto Professional ZMX122FX

Alto Professional ZMX122FX

amazon

67.00€

  • : les réglages sont très précis
  • : de belles finitions
  • : il y a en fait 16 effets auxquels vous pouvez appliquer 16 variations différentes
copyright VOIR SUR AMAZON
Montons encore d’un cran pour découvrir une autre table de mixage de qualité professionnelle avec le modèle ZMX122FX de Alto Professional. Il s’agit d’un mixeur 8 voies avec un total de douze entrées. Il y a quatre voies avec entrées XLR et jack de 6,35 mm symétriques ainsi qu’un contrôle du gain et une alimentation fantôme. Ensuite, vous avez deux voies avec des entrées mono/stéréo jack 6,35 mm et contrôle du gain. Chaque canal est équipé d’un égaliseur à trois bandes et il y a également deux départs auxiliaires pré-fader pour contrôler les effets et le monitoring. Il y a pas moins de 256 effets DSP 24 bits d’Alesis intégrés dont Reverb, Delay, Chorus et Phaser. Il y a également un port pour ajouter une pédale d’effets, vendue séparément, pour encore plus de possibilités. Attention toutefois, il s’agit d’un matériel fait pour le switching et non pour le mix : il n’y a pas de fader. C’est donc un appareil destiné à l’enregistrement plutôt qu’à la représentation ou aux concerts.

7. La table de mixage XXL Yamaha MG12

La table de mixage XXL Yamaha MG12

Yamaha MG12

amazon

244.00€ 330.00€

  • : une connectique multiple et de qualité
  • : les compresseurs sur les 4 premiers canaux
  • : son prix
copyright VOIR SUR AMAZON
Concluons notre tour d’horizon des tables de mixage avec un modèle destiné aux professionnels qui travaillent en studio : la Yamaha MG12. Déjà, vous pouvez vous fier à la marque, reconnue pour la qualité professionnelle de son matériel, quel qu’il soit. Il s’agit d’une table de mixage analogique avec douze canaux, et les quatre premiers sont équipés de compresseurs pour améliorer la dynamique du mixage. Elle est équipée de filtres passe-haut, d’égaliseurs 3 bandes, de deux entrées stéréo jack 6,3 mm avec égaliseur deux bandes et deux départs auxiliaires sur tous les canaux. Il s’agit d’un appareil plutôt imposant de 30,8 x 11,8 x 42,2 cm pour 4 kg, que l’on préfère plutôt pour un usage en studio. Pourtant, malgré toute sa connectique, elle reste relativement compacte et peut donc être transportée sans trop de mal, notamment pour les DJ qui veulent aller mixer en soirée.
Une table de mixage se choisit en fonction du nombre d’instruments que vous avez à brancher dessus, de l’usage que vous comptez en faire, et si vous allez la brancher directement à des enceintes ou à un ordinateur. L’aspect analogique ou numérique est très important car cela vous permettra de travailler avec un ordinateur ou en direct, en fonction de votre installation. Si vous suivez bien nos conseils, vous serez en mesure de choisir la table de mixage qu’il vous faut.